DERNIÈRE INFOLETTRE

Ligne de temps

La Cornbelt a chaud

Les conditions de sécheresse se sont aggravées aux États-Unis et pourraient affecter dans les prochaines semaines des États relativement peu touchés jusqu’à maintenant.

Selon le Drougt Monitor, l’organisme américain supervisant l’état de sécheresse aux États-Unis, la sécheresse couvrait 34% du territoire contre 29% la semaine dernière. De la pluie a soulagé certaines régions comme l’Arizona l’Oklahoma et le Kansas mais elle s’étend maintenant à l’Oregon, Washington, l’Idaho, l’Utah, le Colorado, l’Arkansas et le Missouri. Ils figurent dans des zones dites de sécheresse sévère, tout comme le sud de l’Iowa, la Louisiane, le Dakota du Nord et du Sud.

La situation entraine des préoccupations quant à l’état des grains puisque du temps sec est prévu pour les deux prochaines semaines dans la Cornbelt, mais surtout pour le centre et l’ouest du grenier des États-Unis. Bien que les températures aient été clémentes en juillet, du temps sec et chaud pourrait causer des dommages aux cultures de soya, surtout dans le sud du pays.

Pour l’instant, les conditions dans les champs demreurent inchangées pour le soya qui se situe à 70% en bonne ou excellente condition. Les prévisions de Pro Ag yield sont de 49 boisseaux par acre en ce moment.

Les conditions dans le maïs sont encore meilleures à 72% bonnes ou excellentes avec des estimations de 177,7 boisseaux à l’acre, toujours par ProAg yield, ce qui serait un nouveau record.

Les cultures évoluent plus rapidement cette année comparativement à la moyenne, soit 86% du soya en floraison (9% de plus qu’en moyenne) et 60% développant des gousses (+ 19%). Les soies dans le maïs sont observées dans 91% des champs (+9%) et le stade pâteux est observé dans 30% des champs (+18%).

La récolte du blé d’hiver se termine avec 85% des superficies complétées. Le blé de printemps est à 4% récolté, ce qui suit les tendances. L’état du blé tend toutefois à diminuer avec la réalisation que le temps chaud de mai et juin aura un impact sur le rendement.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires