La Russie ferme ses portes au soya et au maïs américain

Il en était question depuis quelque temps mais la Russie a décidé de passer aux actes. Dès le 15 février, le pays cessera d’importation du soya et du maïs en provenance des États-Unis. Selon les médias, la raison invoqué est l’incapacité des produits américains à correspondre aux standards de qualité en vigueur en Russie.

Un organisme russe de surveillance de la salubrité des aliments aurait détecté de la moisissure sèche dans le maïs et des graines de mauvaises herbes dans le soya achetés aux États-Unis.

Selon le département américain de l’Agriculture (USDA), la Russie aurait acheté pour 395 700 tonnes métriques de soya cette année. Elle n’aurait toutefois pas fait l’achat de maïs, de tourteaux ou d’huile de soya.

Le marché américain des grains n’a pas réagi à la nouvelle jeudi, étant fermé pour le President’s Day.

 

Source: Farm Futures

 

 

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires