Les semis de maïs débutent aux États-Unis

La saison 2018 a bel et bien débuté dans plusieurs États des États-Unis. Les producteurs du Texas, du Mississippi et la Louisiane sont à pied d’œuvre depuis quelques semaines, au point où les plants ont déjà percé de terre dans certaines régions. Les travaux ont toutefois été ralentis avec les pluies des derniers jours et accusent un léger retard par rapport aux dernières années.

Du maïs a été semé dès la fin février au Texas. Depuis, la pluie et le froid se sont mis de la partie. Les producteurs avaient déjà semé 11% de leur maïs en date du 11 mars, selon le département américain d’Agriculture (USDA), contre 14% l’an dernier et 10% pour la moyenne de cinq ans.

Les travaux en Louisiane devraient accélérer cette semaine mais selon les derniers chiffres, seulement 1 à 2% des champs avaient été semés en raison de la pluie. Le retard accumulé est de deux semaines à certains endroits.

Les terres consacrées au maïs aux États-Unis devraient reculer cette année en raison des faibles prix. Certains analystes entrevoient même une réduction de 20% en Louisiane, par rapport à l’an dernier. Il s’est semé un peu moins de 500 000 acres de maïs en 2017 dans cet État. Les producteurs pourraient toutefois changer d’avis d’ici deux semaines en cas d’un rally des prix du maïs vers les 4,25 ou 4,50 $US le boisseau.

 

Source: Successful Farming

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires