Nouvelle luzerne Roundup Ready

Forage Genetics International (FGI) rendra disponible ce printemps en quantité limité une nouvelle luzerne Roundup Ready, appelée HarvXtra. Cette dernière sera distribuée dans six provinces du pays, soit l’Ontario, le Québec, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve.

La luzerne HarvXtra est résistante au glyphosate, en plus de contenir de plus faibles quantités de lignine. Cette composante structurelle permet à la plante d’avoir un port plus érigé,e mais qui la rend moins digeste pour les bovins. Cette luzerne OGM serait la première à combiner deux traits modifiés à être introduite au pays, selon Daniel Lefebvre, directeur général et directeur recherche et développement chez Valacta.

La société, qui est un partenaire de Mosanto, a ajouté que la vente est destinée à la production de foin et non la production de semences, et pour un usage en sol canadien uniquement. La quantité vendue correspond environ à moins de 5000 acres, a indiqué FGI. Il n’est pas question pour l’instant de vendre cette luzerne dans l’Ouest du pays, a ajouté la société.

La luzerne HarvXtra est en vente aux États-Unis depuis 2005. Elle a reçu les approbations nécessaires pour sa vente au Canada en décembre 2015. FGI a décidé de vendre uniquement au pays la luzerne combinant à la fois la résistance au glyphosate et le trait lié à la lignine, alors que la société offre aux États-Unis des luzernes ayant ces traits distincts.

Contrairement à d’autres cultures, l’introduction de luzerne génétiquement modifié est récente et ne fait pas l’unanimité auprès des producteurs.

Le gouvernement du Québec indique au sujet des luzernes OGM que Santé Canada a autorisé en 2013 une luzerne Roundup Ready (RR) de Monsanto,J101 et J203. L’évaluation du risque environnemental menée par l’Agenca canadienne d’inspection des aliments a conclu que la luzerne RR était aussi sécuritaire pour l’environnement que la luzerne classique. Elle a tiré la même conclusion en ce qui concerne son incidence sur les abeilles, d’autres insectes ou d’autres végétaux.

Santé Canada, qui a réalisé une analyse similaire, a conclu que les aliments fabriqués à partir de luzerne RR étaient aussi salubres que les aliments fabriqués à partir de luzerne classique.

Depuis 2005, l’ACIA continue d’examiner toutes les nouvelles données scientifiques publiées; elle juge toujours que la luzerne RR ne pose pas plus de risques que les variétés classiques de luzerne.

Source: Manitoba Co-operator

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires