Ligne de temps

Rattrapage en règle pour les semis

Les cultures de blé, maïs et soya sont de nouveau sur les rails avec un rattrapage dans les semis aux États-Unis. Les travaux pour 2018 se situent maintenant dans la moyenne de cinq ans malgré le retard dans les travaux, gracieuseté du printemps froid et pluvieux.

Les semis de maïs sont complétés à 81%, en date du 20 mai, le même taux que la moyenne sur cinq ans. Certains États sont même en avance, tels que l’Illinois (96%), l’Indiana (88%) et l’Iowa (86%). D’autres tirent par contre de l’arrière, comme c’est le cas pour la Pennsylvanie (35%), le Michigan (50%) et le Wisconsin (56%). En moyenne, les travaux ont progressé de 19% dans le pays.

Les semis ont avancé de 21% dans le cas du soya depuis une semaine, passant de 35% d’ensemencement à 56%. Le printemps 2018 est an avance pour cette culture par rapport à 2017 (50%) et la moyenne de cinq ans (44%). Certains États sont en fin de semis, dont l’Arkansas (81%), l’Illinois (81%), la Louisiane (93%) et le Mississippi (84%). C’est loin d’être le cas par contre plus au Nord alors que certains entame véritablement la saison : Dakota du Sud (24%), Dakota du Nord (33%) et le Wisconsin (33%).

Quant au blé, les semis sont complétés à 79%, en ligne avec la moyenne de cinq ans (80%) mais derrière 2017 (88%). Toutefois, seulement six États ont presque complété les travaux. La condition du blé d’hiver se maintient avec 36% des cultures considérées en bonne ou très bonne condition mais le rendement anticipé a été rehaussé par rapport au dernier rapport. Les épis ont fait leur apparition dans 61% des champs.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires