Une abeille drone

Le drone imite la pollinisation croisée de l’abeille.
Source: International Design Awards

Une étudiante en design industriel au Savannah College of Art and Design de Georgie a eu l’idée de développer une abeille drone. Anna Haldewang a développé un drone appelé Plan Bee, qui imite la façon dont les abeilles pollinisent les fleurs et les cultures.

Le drone peut aspirer le pollen d’une plante, puis le mettre sur d’autres fleurs pour la pollinisation croisée. Il est contrôlé par un appareil intelligent. Mme Haldewang a travaillé à 50 variations du concept avant de s’arrêter à la version finale. Le dispositif est fait d’un noyau de mousse (pour le garder léger), le corps d’une coquille plastique et une paire d’hélices pour le maintenir en l’air. Chacune des six sections du drone a de minuscules trous par lesquels l’appareil aspire le pollen d’une fleur quand il plane au-dessus. Le pollen est stocké dans la cavité de la coquille avant d’être expulsé plus tard pour la pollinisation croisée.

Plan Bee en est à ses premiers stades et la jeune femme en est encore à peaufiner l’ingénierie. Mais elle a déjà déposé une demande de brevet et elle espère avoir un produit commercialisable dans environ deux ans. Ses projets pour le drone sont pour le moment éducatifs, afin de montrer le rôle de l’abeille dans l’écosystème.

«Avec une abeille réelle, c’est si petit que vous ne la remarquez pas. On ne voit pas non plus comment se fait la pollinisation des fleurs. Avec le drone, vous pouvez voir comment le processus se déroule ».

Source: CNN

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires