La coopérative française Sodiaal intègre une autre coopérative

La plus importante coopérative de lait  en France, Sodiaal, a annoncé qu’elle amorçait un rapprochement avec la Coopérative laitière de Haute-Normandie (CLHN) en vue de procéder à une fusion des deux coopératives.

Le projet sera proposé au vote de leurs assemblées générales respectives avant l’été 2016. « Le rapprochement engagé entre la CLHN et Sodiaal s’effectuera en parfaite complémentarité entre la zone de collecte de CLHN, située à mi-chemin entre le port du Havre et le bassin parisien, et les zones de collecte de Sodiaal dans la région Nord, peut-on lire dans le communiqué de presse dévoilé jeudi. « Il permettra également d’assurer aux producteurs de la région des débouchés pérennes et une visibilité de long terme, tout en consolidant l’activité et l’emploi. »

Le mois de septembre a été marqué par les nombreuses manifestations des producteurs français qui ont protesté contre la chute du prix du lait alors que les surplus s’accumulent. La baisse de la demande de la part de la Chine et de la Russie ont entrainé une forte baisse des prix qui s’est ajouté à l’abolition du système de quotas en Europe plus tôt cette année.

Les deux coopératives avaient déjà signé un partenariat industriel et commercial en 2014 pour la construction et l’exploitation d’une unité de microfiltration qui traitera lors de sa mise en œuvre 100 millions de litres de lait par an.

La CLHN compte 475 membres et collecte 240 millions de litres de lait. En 2014, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 104 millions d’euros. Soodial est la cinquième coopérative en importance dans le monde avec 4,8 milliards de litres de lait collectés en 2014. Elle compte 13 200 sociétaires et 9 400 salariés, pour un chiffre d’affaires annuel de 5,9 G$ US. Elle possède aussi une participation de 49% avec General Mills pour la marque Yoplait.

Source: France agricole, Agweek

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires