Le Circovac est disponible pour les porcelets

Le vaccin Circovac contre le PCV2 est homologué et indiqué autant chez les porcelets que chez les truies. C’est ce que Merial Canada vient d’annoncer dans un communiqué.

Il y a cinq ans, le Circovac a été le premier vaccin autorisé pour aider à combattre l’épidémie qui faisait rage. D’autres vaccins ont par la suite été mis en marché contre le PCV2. Jusqu’à ce jour, le vaccin Circovac n’était permis que chez les truies. Il devient aujourd’hui le premier vaccin contre le PCV2 administrable à la fois aux truies et aux porcelets.

«Bien que l’infection par le PCV2 soit devenue endémique, la vaccination est encore plus pertinente pour l’ensemble du troupeau», explique Louis Coulombe, médecin vétérinaire des Services techniques pour Merial Canada. «Dans ces conditions, l’efficacité de CIRCOVAC a été éprouvée sur le terrain. En tant que vaccin à administration unique, CIRCOVAC offre aux producteurs une grande souplesse, peu importe si leur troupeau est composé de truies ou de porcelets.»

Dans son communiqué, la compagnie ajoute que l’utilisation du vaccin apporte une augmentation du gain moyen quotidien de 3% chez les porcelets dont les mères ont été vaccinées, comparativement à ceux dont les truies ne l’ont pas été. Dans une autre étude, les truies vaccinées ont donné 1,13 porcelet sevré par truie par année de plus que les troupeaux témoins.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires