Le lin n’influence pas le gras des agneaux

La complémentation en graines de lin extrudées dans un régime riche en concentré ne semble pas influencer la tenue et la couleur du gras de couverture d’agneaux de bergerie. Tel est le résultat d’une recherche menée en France conjointement par l’Institut de l’Élevage et l’Unité mixte de recherche INRA/AgroParisTech.

Deux essais de supplémentation d’agneaux en graines de lin extrudées ont été effectués. Quelque 61 agneaux mâles Vendéens ont reçu à volonté soit un régime concentré témoin, soit un régime supplémenté en graines de lin extrudées (taux d’inclusion variant de 6 à 18 %). La composition en acides gras caudal ou dorsal a été analysée. Les acides gras, la tenue et la couleur du gras, la vitesse de croissance et le poids d’abattage des agneaux ont été évalués. Dans les deux essais, l’apport de graines de lin n’a pas dégradé la tenue du gras, ce qui était une crainte avec l’augmentation d’acides gras oméga-3.

Source : Vigie-Viande.info

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires