Pas d’Expo internationale du porc cette année

Les visiteurs habituels de la World Pork Expo devront faire une croix sur l’événement cette année. Devant l’ampleur de l’épidémie de peste porcine africaine en Chine et d’autres pays d’Asie, les organisateurs américains (National Pork Producers Council-NPPC) ont décidé d’annuler l’événement, pour éviter la propagation de la maladie sur le territoire des États-Unis.

L’événement a lieu chaque année en Iowa dans la ville de Des Moines. Il attire environ 20 000 visiteurs en trois jours.

Le président de l’exposition, David Herring, qui est aussi éleveur a indiqué qu’une évaluation réalisée par des vétérinaires et d’autres experts tiers avait conclu à un risque minimal, mais les responsables ont décidé de «faire preuve d’une extrême prudence. La santé du troupeau porcin américain est primordiale; les moyens de subsistance de nos producteurs en dépendent. La prévention est notre seule défense contre la peste porcine africaine et la NPPC continuera de faire tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher sa propagation aux États-Unis. »

Il n’y a pas de vaccin en ce moment contre la maladie. Cette dernière n’est pas transmissible à l’homme.

Plus de 100 producteurs de porc américains rencontrent des membres du Congrès américain afin que le département américain de l’Agriculture renforce ses efforts pour protéger les États-Unis de la peste porcine africaine et d’autres maladies animales. Des fonds pour engager 600 inspecteurs aux frontières sont demandés par l’organisme.

Le gouvernement canadien a également répété les avertissements de son côté, tout en augmentant les inspections dans les aéroports.

M.Herring a ajouté: « Une épidémie de PPA fermerait immédiatement nos marchés d’exportation à un moment où nous sommes déjà confrontés à de graves obstacles commerciaux. Les tarifs de rétorsion auxquels nous sommes actuellement confrontés sur certains de nos plus grands marchés d’exportation en raison de différends commerciaux sont parmi les facteurs qui ont motivé une décision conservatrice concernant World Pork Expo ».

Selon le USDA, le cheptel porcin en Chine se situe à son plus bas en 17 ans en raison de la peste porcine africaine. Le déclin de 134 millions de porc projeté sur un an correspond à la totalité du cheptel américain. Les Chinois sont les plus grand consommateurs de porcs au monde.

 

Source: Reuters

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires