Les déchets d’oignons bons pour la santé

D’après une étude hispano-anglaise qui a été publiée dans le magazine Plant Foods for Human Nutrition, les déchets industriels provenant des oignons contiendraient des fibres, des antioxydants et des minéraux notamment.

Ainsi, ces déchets pourraient être utilisés par l’industrie agroalimentaire en tant qu’ingrédients fonctionnels, soit en composés bénéfiques pour la santé. En effet, dans la peau brune des oignons, on retrouve du calcium, du magnésium, du fer, du zinc et du manganèse. Dans les couches externes rejetées, on retrouve des fibres et des antioxydants. Même le bulbe, lorsque l’oignon est non commercialisable, pourrait être récupéré pour ses propriétés.

Toutefois, les industriels devraient séparer les différentes parties des déchets pour pouvoir les revaloriser. Cette récupération aurait un impact environnemental positif, car pendant le processus industriel des oignons, quelque 500 000 tonnes de déchets sont rejetées dans l’Union européenne chaque année. Les oignons sont la deuxième plus importante culture horticole dans le monde, tout de suite après les tomates, avec une production annuelle d’environ 66 millions de tonnes.

Source : Primeurs et www.i-dietetique.pro

à propos de l'auteur

Journaliste et rédactrice en chef adjointe

Marie-Claude Poulin

Marie-Claude Poulin est journaliste et rédactrice en chef adjointe au Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Marie-Claude Poulin

Commentaires