Le Mississippi a soif

S’il ne pleut pas bientôt dans les États du sud-est des États-Unis, le fleuve Mississippi pourrait enregistrer son plus bas niveau d’ici le 22 décembre. Le trafic sur ce fleuve près de St-Louis, au Missouri, en subira les contrecoups dès le 11 décembre, selon la chaîne de nouvelles ABC.

Le transport des grains de maïs et de soya produits aux États-Unis serait ainsi compromis, selon un représentant de la multinationale Cargill.

Les faibles précipitations estivales et la mauvaise gestion des barrages en amont de la rivière ont comme conséquence une baisse importante du niveau du Mississippi sur une distance de 200 miles (321 km) entre St-Louis et Cairo, dans l’état du Missouri.

On estime que l’équivalent de 7 milliards de dollars en grains divers, mais aussi en pétrole et en charbon transitent sur cette voie maritime au cours des mois de décembre et janvier.

Des représentants d’importantes industries, telles que Cargill, pressent le président Barack Obama à agir. Rappelons que de gros volumes des céréales cultivées dans le Corn Belt américain sont ensuite transportés par barge sur le Mississippi jusque dans le Golf du Mexique.

Pour voir des photos de barges transportant des grains, cliquer ici.

Pour en savoir plus sur cette nouvelle, cliquez ici (en anglais).

 

Commentaires