Ligne de temps

L’Europe demande l’accès au marché américain du boeuf

L’Europe a réitéré en début d’année sa demande de pouvoir recommencer à exporte la viande de bœuf aux États-Unis, un marché qui lui est fermé depuis les épisodes de vaches folles en 1998.

Le gouvernement américain a fait un premier pas en permettant l’importation de la viande provenant de l’Irlande. L’Irlande assurait avec les Pays-Bas et la Grande-Bretagne 77% des exportations de boeuf européen vers les États-Unis avant le gel.
L’Europe souhaite également que les autres pays exerçant des restrictions similaires lèvent les mesures qui pèsent contre la viande de bœuf européenne. La Chine et le Japon appliquent certaines mesures, tout comme l’Inde, la Corée du Sud et les pays d’Amérique latine, à l’exception du Chili.

Les ventes de boeuf figurent parmi les points de discorde des négociations actuellement menées par l’UE et les États-Unis en vue de la conclusion d’un accord de libre-échange. Les agriculteurs américains réclament de pouvoir écouler de la viande aux hormones, ce qu’exclut jusque là la partie européenne. Un tel accord de libre-échange est en vigueur depuis le début de l’année entre le Canada et l’union européenne.

Source: La Presse

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires