Plus de bœuf et de céréales en Ukraine

Le gouvernement du Parti Libéral à Ottawa a finalisé des négociations entamées sous l’ancienne administration en signant un accord de libre-échange entre le Canada et l’Ukraine. Ce dernier a été officialisé avec la signature du document par le premier ministre Justin Trudeau, en visite à Kiev. L’entente a également été signée par le premier ministre ukrainien, Volodymyr Groysman.

En 2014, le commerce entre les deux pays représentait 278M$. L’accord prévoit que le Canada élimine les droits de douane sur 99,9 % de ses importations courantes. L’Ukraine devra faire de même pour 86 % de ses importations. En 2015, le commerce  entre le Canada et l’Ukraine s’est accru de 14% par rapport à 2014. La même année, les exportations du Canada en Ukraine s’élevaient à plus de 210M$ et celles de l’Ukraine 67M$.

Les droits de douane ukrainiens ne s’appliqueront plus sur les produits industriels, les produits forestiers, les poissons et les fruits de mer. Pour les exportateurs canadiens, il n’y aura plus de droits à payer non plus sur le boeuf, les légumineuses, les céréales, l’huile de canola, les aliments transformés et les aliments pour animaux.

Le Canada importe surtout pour sa part des engrais, du fer, de l’acier et du charbon anthraciteux.
Source: Gouvernement du Canada

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires