Cultures de couverture et agriculture de précision

Inspirés par les planteurs multi-hybrides, les producteurs ont développé une solution à partir de leur arroseuse automotrice

Le réservoir d’eau a été remplacé par un réservoir à semences de deux compartiments.

Certains producteurs amènent les engrais verts à un autre niveau. Brian et Dan Sutton de Lake County, en Indiana, utilisent les semis à taux variables pour le maïs et le soya. Ils augmentent la dose de semis de maïs sur les sols à haut potentiel de rendement et fertilité élevée et la diminue sur les sols plus légers et les champs en pente. Pour le soya, c’est la situation inverse : plus de semences sur les collines et moins de semences sur les sols plus productifs.   

Un récent article du Corn and Soybean Digest résume comment ils appliquent ce principe aux cultures de couverture. Ils ont réalisé qu’il était souhaitable de varier non seulement la dose de semis, mais aussi les espèces choisies. « Nous voulons accumuler le plus de matière organique possible et prévenir l’érosion sur nos sols plus légers et en pente », explique Brian Sutton. « C’est pourquoi nous utilisons du seigle avant la culture du soya et du ray-grass avant la culture du maïs, ajoute-t-il.  Et nous augmentons la dose de semis aux endroits les plus mal en point. Pour les sols plus fertiles, nous utilisons des espèces Brassica, comme les radis et les navets, pour capturer l’azote qui pourrait rester dans le sol après la récolte de la culture principale. »   

Inspirés par les planteurs multi-hybrides, ils ont développé une solution à partir de leur arroseuse automotrice, soit en remplaçant le réservoir d’eau par un réservoir à semences de deux compartiments pour les engrais verts. Ils utilisent le contrôle automatique des sections pour semer les différentes espèces à différentes doses selon la carte de prescription préalablement établie.   

« Nous commençons avec une image thermique du champ à nu pour déterminer les différents types de sols », ajoute Brian Sutton. Par la suite, nous pouvons choisir l’espèce d’engrais verts et la bonne dose de semis pour chacun d’eux.   

Source: Corn and Soybean Digest 

à propos de l'auteur

Journaliste et rédactrice en chef adjointe

Marie-Claude Poulin

Marie-Claude Poulin est journaliste et rédactrice en chef adjointe au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires