Planteur performant en conditions humides

On le dit et on le répète, ce printemps 2011 n’est pas le meilleur des dernières années pour les semis. Froid, pluie et même des inondations retardent les opérations.

Les conditions humides peuvent être particulièrement problématiques pour le semis direct. L’abondance de résidus qui conservent l’humidité peut créer des accumulations de terre et de résidus sur les disques du planteur et gêner le bon fonctionnement du planteur. Dans ces conditions, l’uniformité de profondeur et de disposition des graines peut être fortement dégradée.

Pour éviter que de la terre ne s’accumule entre le disque de semis et les roues de profondeur, la compagnie Pro Mags a conçu une roue à jante ajourée. Les ouvertures dans celle-ci permettent l’évacuation de la terre qui se retrouve entre le disque et la roue. Elle est adaptable à la plupart des planteurs sur le marché, sans modification.

Pour les conditions encore plus difficiles, un grattoir universel s’installe directement sur le moyeu dans la position désirée. La terre est éjectée vers la roue de profondeur qui l’évacue vers l’extérieur ensuite. Pro Mags nous assure que ce système, présentement en instance de brevet, permet d’allonger la fenêtre de semis, particulièrement lors des printemps humides.

Animation 3D du système Pro Mag

Vue au ralenti en conditions réelles

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires