Pneus radiaux 2.0

Plusieurs facteurs ont créé le besoin de revamper les pneus radiaux conventionnels, notamment le fait que les exploitations agricoles grossissent sans cesse et que les déplacements sur route en tracteur font partie du quotidien. Ces utilisations routières ont forcé les fabricants à retourner à la planche à dessin afin de les rendre aussi agréables et durables que possible sur route.

Issus de nombreuses années de recherche, les pneus de type IF pour « increased flexibility » et VF pour « very high flexibility » ont la caractéristique d’avoir des flancs très flexibles ainsi que la capacité de porter plus de poids pour une même pression d’air. C’est ainsi qu’un pneu de type IF pourra supporter le même poids qu’un radial conventionnel avec 20 % moins de pression d’air. Amené différemment, on comprendra que gonflé à la même pression, le pneu IF portera 20 % plus de charge qu’un pneu radial conventionnel. Dans le même ordre d’idée, un pneu VF aura 40 % plus de capacité de charge à égale pression qu’un radial conventionnel.

Deux poids, deux mesures

Le gonflage adéquat des pneus offre le meilleur rendement au champ. Le surgonflage des pneus, trop souvent vu sur les fermes, occasionne une perte d’efficacité et de traction. La conception d’un pneu radial standard ou nouveau genre est pensée afin que le pneu puisse se déformer maximalement et optimiser la surface de contact. Lorsque trop gonflé, vous aurez moins de puissance transmise au sol. Au final, cela se solde par une consommation de carburant supérieure par rapport au travail fait. Il n’est pas rare d’entendre parler d’un gain d’efficacité de l’ordre de 5 %, seulement en utilisant les pneus radiaux à la bonne pression.

La charge que devra supporter le pneu durant son travail dictera la pression d’air requise. La plupart des fabricants de pneus rendent facilement disponibles les caractéristiques techniques de leurs pneus. Une des mesures à utiliser afin d’ajuster la pression d’air des pneus est le rayon du pneu sous charge. Cette mesure devrait être respectée le plus possible et être une des lignes directrices d’ajustement de pression d’air. Par exemple, un tracteur fonctionnant au printemps avec un maximum de poids n’aura pas les mêmes besoins en pression qu’en plein été alors qu’il est dépourvu de tout poids. C’est donc dire qu’en saison, selon le travail et la charge, cette mesure doit être prise et la pression ajustée.

L’ère techno frappe également dans le secteur des pneus. Il y a des applications mobiles pour trouver facilement la bonne répartition de charge ainsi que la bonne pression en fonction du travail effectué. Le télégonflage offert par diverses compagnies permet un match parfait entre les capacités du pneu, de sa charge appliquée et de son environnement. Cette fonctionnalité trouvera preneurs dans les prochaines années, surtout lorsque l’on pense aux grandes variations de poids observées en un court laps de temps sur une moissonneuse-batteuse lors de la récolte ou bien une citerne à fumier liquide. C’est donc dire qu’au-delà des pneus de tracteurs, il y aura des avancées concernant les pneus de machines tractées ou automotrices. L’avenir du pneu passera assurément par une adaptation rapide de celui-ci envers son environnement de travail afin d’exceller partout, sur la route ou au champ.

Lors d’Expo-Champs du 29 au 31 août 2017, il y aura une clinique de pneus au site de démonstration Est.

à propos de l'auteur

Articles récents de Louis-Yves Béland

Commentaires