Des céréales au soya

Kellogg Canada innove dans la catégorie en pleine croissance des aliments au soya en lançant Vive, les premières céréales au soya offertes au Canada conçues par un grand fabricant de produits alimentaires. Offrant les avantages fonctionnels des protéines de soya dans un délicieux mélange de riz, de soya et de flocons de blé entier parsemé de grappes de granola croquantes et agrémenté d’un soupçon de cannelle, les céréales Vive fournissent 4,4 g de protéines de soya par portion de 30 g (2/3 de tasse).

Vive est présenté dans un emballage original et attrayant qui reflète le positionnement unique de ce produit. Sur la boîte bleu ciel, l’empreinte d’une main illustre vitalité et énergie, et les caractères utilisés sont en rouge. Le produit bénéficiera d’une campagne de marketing multimédia incluant une publicité diffusée à l’échelle nationale, un programme de dégustation dynamique et la distribution de coupons. Les boîtes de céréales Vive de 425 g sont vendues dans tous les magasins d’alimentation du pays au prix de détail de 4,29 $. Dans les magasins d’alimentation et les entrepôts-clubs, le format Jumbo de 1 kg se vend au prix de détail de 7,59 $.

« Les consommateurs ne font aucun compromis ; ils veulent des céréales pour petit déjeuner à base de soya qui ont un goût savoureux et qui procurent des avantages importants pour la santé, déclare Johanne Trudeau, diététiste professionnelle, partenaire-conseil en nutrition chez Kellogg Canada. Les céréales Vive ont été conçues pour les gens soucieux de leur santé qui attendent davantage des aliments qu’ils consomment. »

Depuis plus d’une décennie, le soya fait l’objet d’un intérêt particulier de la part des chercheurs et des professionnels de la santé et de la nutrition en tant qu’aliment fonctionnel – un aliment qui apporte des bienfaits physiologiques au-delà des fonctions nutritionnelles de base. Les bienfaits du soya ont été étudiés en regard de certains problèmes de santé actuels, y compris les maladies du coeur, l’ostéoporose et certains types de cancer.

Les résultats du sondage 2000 de l’Institut national de la nutrition, Les aliments fonctionnels et les nutraceutiques : sensibilisation et attitudes des consommateurs, indiquent que les Canadiens soucieux de leur santé s’intéressent au rôle de l’alimentation dans la prévention des maladies et sont prêts à choisir des aliments en fonction de leurs avantages sur la santé. Le sondage révèle que 88 % des consommateurs veulent en savoir davantage sur les aliments fonctionnels.

Le soya fait partie des aliments fonctionnels qui sont en tête de la liste d’épicerie des consommateurs. En fait :

  • Les consommateurs exigent de plus en plus des produits à base de soya, comme du lait de soya, ce que vient démontrer l’augmentation des ventes de 1400 % de ces produits au cours des trois dernières années (données A.C. Nielsen 2000).
  • Actuellement, 27 % des femmes du Canada, soit plus de 4 millions de femmes, incluent du soya dans leur alimentation (données privées de Kellogg 2000).

« Ce qui fait que le soya est unique et la raison pour laquelle il a attiré l’attention des chercheurs est qu’il contient des isoflavones, un élément phytochimigue qui se trouve dans la protéine du soya, » déclare le Dr Mark Messina, professeur adjoint agrégé, Département de nutrition, Loma Linda University, Loma Linda (Californie), et rédacteur en chef du bulletin The Soy Connection.

« Des recherches préliminaires prometteuses ont été effectuées sur les effets des isoflavones du soya dans la prévention des cancers hormonodépendants, comme le cancer du sein et celui de la prostate. Le soya protégerait également contre l’ostéoporose car la substitution de protéines animales par des protéines de soya, lorsque l’apport en calcium est similaire, augmente la rétention du calcium. Les isoflavones du soya accroissent également la densité osseuse et minérale, ce qui a un effet positif sur la santé des os », ajoute le Dr Messina.

De solides preuves scientifiques montrent également que les protéines de soya atténuent la cholestérolémie et aident par le fait même à prévenir les maladies cardiovasculaires. En fait, en 1999, la U.S. Food and Drug Administration a approuvé une allégation sur la santé ayant trait aux protéines de soya selon laquelle « la consommation quotidienne de 25 grammes de protéines de soya dans le cadre d’un régime faible en gras saturés et en cholestérol, peut réduire le risque de maladies du coeur ».

« Choisir les céréales Vive de Kellogg est une excellente façon d’augmenter l’apport en protéines de soya, déclare Johanne trudeau. Une portion de 30 g de Vive fournit 4,4 g de protéines de soya et 13,7 mg d’isoflavones du soya. Ces céréales sont faibles en gras, sans cholestérol, et constituent une source de fibres et de glucides complexes. Les céréales Vive sont également une source de neuf éléments nutritifs essentiels, dont la niacine, les vitamines B1 et B6, l’acide folique, le magnésium, le fer et le zinc. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Kellogg Canada inc.

http://www.kelloggs.ca/




Commentaires