Des stalles tout confort

Février 2008 – Lorsque la famille Steen a envisagé l’expansion de sa ferme laitière, elle s’est tournée vers l’un des fils Steen, Marcel, expérimenté dans la traite robotisée. Dès lors, laconstruction de l’une des fermes laitières lesplus avancées sur le plan technologique aupays a été mise en oeuvre, près de Norwichen Ontario. L’étable regorge de nouvelles innovations Lely, incluant un tout nouveau concept de stalles à stabulation libre, une première en Amérique du Nord. La traitedes 100 vaches est effectuée 2,6 fois par jourdans la nouvelle étable robotisée de la fermefamiliale.

Marcel Steen n’est pas seulement converti àla traite robotisée, il s’intéresse aussi à toutesles technologies visant l’expression du comportementnaturel de la vache. Ainsi, en plusdes robots de traite, les Steen ont installé lestoutes nouvelles stalles à stabulation libreCommodus de Lely et un robot racleur mobileDiscovery.

De plus, un système de surveillance vidéopermet de voir la plupart des sections de l’étable,à distance, moyennant une connexionInternet. Marcel Steen peut pratiquement gérerl’étable seul, et il lui reste du temps pour aiderà la ferme familiale principale.

L’étable des Steen est l’une des trois établespossédant les stalles à stabulation libre Commodusdans le monde, confirme le directeurgénéral chez Lely Canada inc., Jerry Claessens.

Les deux autres sont situées en Europe. Le coûtdes stalles Commodus surpasse de 60 % celuides autres stalles à stabulations libres offertesau Canada. Toutefois, Marcel Steen affirmeque les stalles offertes par Lely sont celles quirépondaient le mieux à ses objectifs de créerune étable offrant un environnement le plusnaturel possible pour ses vaches.

Un séparateur en forme de « U » séparechaque vache, mais ces cloisons suspenduesagissent uniquement à titre de guide pourfaire entrer la vache dans la stalle et pour l’alignement.Lorsqu’elle est couchée, la vache estséparée de sa voisine par une courte pièce deplastique tubulaire sur le plancher de la stalle.Cette pièce aide à réduire les mouvements deson avant-train. Une autre pièce de plastiquefait office de bordure d’arrêt.

La vache est donc libre de tout mouvement,sans obstacles sur lesquels elle pourrait se heurter.L’espace suffisant lui permet d’effectuer sontransfert de poids vers l’avant pour se relever defaçon naturelle. Les vaches peuvent heurter lescloisons séparatrices lorsqu’elles se relèvent,mais celles-ci sont mobiles verticalement grâceà un système de douilles en caoutchouc. Lesséparateurs peuvent donc être déplacés selonla dimension de la vache dans la stalle.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Lely Canada
http://www.lely.ca


Commentaires