Ligne de temps

La Coop Fédérée : une nouvelle structure organisationnelle

Le mandat qu’a confié le conseil d’administration à Gaétan Desroches, le 15 avril dernier, consiste d’abord à amener la stabilité au sein de l’organisation et à en assurer la prospérité. Une vision sur 5 ans qui se résume à consolider et à intégrer les acquis.
Afin d’appuyer cet ambitieux mandat, La Coop fédérée devait se doter d’une structure organisationnelle renouvelée, permettant de favoriser les synergies en termes d’offre aux membres et aux clients.

Une nouvelle structure
Les activités de La Coop fédérée seront donc désormais regroupées en trois champs d’activité: la transformation avec Olymel, le secteur Agricole et le secteur Détail et Innovation.
• Sous la direction de M. Sébastien Léveillé, le secteur Agricole regroupera les activités de productions végétales et animales, de la commercialisation des grains, du Centre agricole Coop, du marketing et de l’intelligence d’affaires ainsi que du département d’Infagri et d’agroéconomie. Ce secteur représente des ventes de près de 2 milliards de dollars.
• Le secteur Détail et Innovation quant à lui sera sous la responsabilité de M. François Dupont et regroupera les activités de quincaillerie et machines agricoles, des énergies et de l’innovation. Dans ses nouvelles fonctions, François Dupont aura entre autres comme responsabilité de mettre en œuvre la stratégie détail du Réseau. Ce secteur représente des ventes de près de 1,5 milliard de dollars.
• De plus, un secteur Projets, Services-conseils et Technologies a été créée afin d’assurer l’alignement de la stratégie  des projets et de permettre de capturer les synergies souhaitées. Ce nouveau secteur sera sous la responsabilité de M. Bertrand Gagnon et comprendra les fonctions de technologies de l’information, de bureau de projets, d’efficacité opérationnelle et des services-conseils réseau.
• Enfin, le Secrétaire général, Me Jean-François Harel accueillera dans son équipe les affaires agricoles, les mesures d’urgence, l’environnement et l’agroenvironnement en plus des affaires coopératives et du Coopérateur agricole.
Ces changements sont tout à fait cohérents avec la vision de l’organisation qui consiste à être reconnu comme un chef de file dans le secteur Animal-Végétal-Grains (AVG) au Canada et dans le détail au Québec par un modèle coopératif moderne, rentable et agile.

à propos de l'auteur

Commentaires