Le nouveau fongicide Acapela de DuPont obtient l’homologation de l’ARLA

L’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA) du Canada a accordé l’homologation au fongicide Acapela de DuPont. Acapela est un fongicide flexible. Il possède une nouvelle matière active qui utilise de nouvelles propriétés de mouvement pour convenir aux façons de produire des agriculteurs. Il maîtrise d’importantes maladies de la feuille. Cela permet aux producteurs d’atteindre de meilleurs rendements dans les céréales, le maïs, les soyas et les légumineuses à grains.

« Acapela possède des propriétés uniques de mouvement qui le différencie des autres fongicides, », affirme Dave Kloppenburg, directeur du lancement des fongicides chez DuPont. Il ajoute : « Acapela traverse la couche cireuse à la surface de la feuille et se déplace systématiquement à l’intérieur de ses tissus. Acapela fournit une maîtrise constante et exceptionnelle de la maladie. Il s’agit d’un fongicide flexible qui s’insère bien dans la façon de cultiver des producteurs. »

Acapela contient la nouvelle matière active picoxystrobin, un nouveau fongicide du groupe 11 qui fournit une protection supérieure contre les principales maladies de la feuille. Sur une période de trois ans, les essais de DuPont ont démontré qu’Acapela offre une excellente maîtrise de la maladie, de même que d’importants gains de rendement. « Acapela aide les producteurs à gérer le risque en offrant une protection supérieure au plant, signale Dave Kloppenburg. Il donne aux producteurs un nouvel outil pour protéger leurs cultures. Il possède une maîtrise impressionnante de la maladie, doublée de fortes propriétés préventives et résiduelles. »

Acapela a reçu son homologation pour la maîtrise de plusieurs maladies.
• Acapela a reçu son homologation pour la suppression de la moisissure blanche dans le soya. En un seul traitement, cela donne aux producteurs un outil contre les maladies des feuilles et la moisissure blanche.
• Dans les cultures de céréales, Acapela protège les deux à trois premières feuilles au sommet du plant, y compris la feuille étendard. Garder celle-ci en santé est très important pour atteindre des rendements plus élevés. Acapela protège contre d’importantes maladies comme la rouille de la feuille, l’oïdium, la septoriose des céréales et la tache helminthosporienne.
• Dans les cultures de légumineuses comme les lentilles et les pois, Acapela sera le bienvenu chez les producteurs en tant que nouvel outil puissant pour la maîtrise d’importantes maladies comme la brûlure ascochytique.

à propos de l'auteur

Éditeur et rédacteur en chef

Yvon Therien

Yvon Thérien est agronome et éditeur et rédacteur en chef au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires