Nouveaux mélanges avec Ultim et Accent ajoutés à l’étiquette

L’excellente maîtrise des mauvaises herbes à feuilles larges que les producteurs de maïs obtiennent déjà avec PEAK®Plus vient encore d’être améliorée. L’herbicide de postlevée peut maintenant être utilisé en mélange avec Ultim® ainsi qu’avec Accent® afin d’offrir une souplesse accrue en un seul passage au champ.

« PEAKPlus a toujours constitué un excellent moyen de combattre les mauvaises herbes à feuilles larges dans le maïs, explique Jean Durand, directeur des ventes et des comptes commerciaux chez Syngenta protection des cultures pour le Québec et les Maritimes. Avec ces ajouts à l’étiquette, les producteurs pourront maintenant utiliser PEAKPlus avec un herbicide antigraminées pour effectuer un programme de désherbage en postlevée en un seul passage. »

PEAKPlus se distingue déjà par l’étendue de la liste de mauvaises herbes qu’il combat, mais les recherches se poursuivent en vue d’allonger cette liste. La lampourde glouteron, le chénopode blanc, la moutarde des champs, la petite herbe à poux, l’amarante à racine rouge, la renouée persicaire, la renouée liseron et l’abutilon figurent déjà sur l’étiquette, et les essais en cours démontrent une efficacité contre le laiteron des champs, le liseron des champs et d’autres espèces.

Un désherbage souple et pratique

Champion de la souplesse d’application, PEAKPlus peut être appliqué n’importe quand entre les stades de 2 à 7 feuilles du maïs, ce qui permet aux producteurs de répartir leur charge de travail, surtout en cas de retards occasionnés par les conditions météorologiques. Il offre aussi une sécurité pour la culture supérieure à celle offerte par d’autres herbicides contre les feuilles larges, y compris ceux contenant du dicamba. Et ce n’est pas tout : son bidon intégré est facile à manipuler et élimine toute question au sujet des doses d’application. Suffisant pour traiter quatre hectares, le bidon intégré contient quatre sacs hydrosolubles de PEAK et 1,25 litre de dicamba. Grâce à ses deux modes d’action, PEAKPlus réprime les mauvaises herbes de deux façons distinctes.

Pour les producteurs désirant une maîtrise hâtive des graminées et des feuilles larges, PEAKPlus se prête également bien à un programme séquentiel utilisant Dual® II Magnum® ou Primextra® II Magnum en prélevée. « La mise au point de nouvelles options efficaces pour la protection des cultures fait partie de notre engagement à l’égard des producteurs, ajoute Jean Durand. Et pour aider les producteurs à obtenir le succès souhaité aux champs, nous cherchons aussi des moyens de tirer le maximum des produits qu’ils utilisent. »

Ultim et Accent en mélange avec PEAKPlus représentent deux nouvelles options qui pourront aider les producteurs de maïs à atteindre des sommets ce printemps.

Syngenta est le leader mondial de l’agro-industrie. La société se place au premier rang sur le marché des produits de protection des cultures et au troisième sur celui des semences commerciales à haute valeur ajoutée. Le chiffre d’affaires pro forma pour 2000 était d’environ 6,9 milliards $ US. Syngenta emploie plus de 20 000 personnes dans plus de 50 pays. La société s’est engagée au
développement d’une agriculture durable à travers des activités de recherche et des technologies novatrices. Née en novembre 2000 de la fusion de Novartis Agribusiness et de Zeneca Agochemical, Syngenta est cotée à la Bourse Suisse et sur les marchés boursiers de Londres, New York et Stockholm.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Syngenta Canada

http://www.syngenta.ca/




Commentaires