Nouvelle variété de pomme de terre

Face à la précarité des conditions climatiques de l’hiver 2002 qui laissent entrevoir une période de sécheresse, en prévision de la saison des prochaines récoltes, les producteurs de pommes de terre Primeur Plus du Québec ont décidé de s’attaquer à l’ensemencement d’une nouvelle variété de pomme de terre. Cette nouvelle stratégie vise à combler les attentes des grands marchés du secteur agroalimentaire, et des consommateurs, par conséquent, de manière préventive.

Cette nouvelle variété, la Chaleur, s’ajoutera à celles qui seront encore produites, en l’occurrence, l’Envol, la Jemseng, l’Éramosa, la Belmont. On en produira environ 1 500 tonnes ; ce qui représente approximativement 12 % de l’ensemble de la production saisonnière de pommes de terre Primeur Plus. En plus de participer à la sécurité de l’approvisionnement, cette nouvelle variété qui affiche un coefficient de croissance extraordinaire même en période de sécheresse, d’où son nom la Chaleur, constituera une mesure de prévention et de protection des revenus des producteurs qui ont vu, de par le passé, leurs revenus et la pérennité de certaines entreprises compromis par les mauvaises conditions météorologiques.

Cette nouvelle variété sera produite par les producteurs membres du Comité de promotion de la pomme de terre Primeur Plus du Québec, dans plusieurs régions impliquées telles, Laurentides, Lanaudière, Mauricie, Québec, St-Jean et Valleyfield.

En raison des faibles précipitations de neige cet hiver et de l’assèchement prématuré des terres agricoles, la chaleur fera l’objet d’un ensemencement précoce au cours du mois d’avril.

Le président du Comité de promotion de la pomme de terre Primeur, de l’UPA, Monsieur Mario Isabelle a pour sa part précisé que la chaleur offrira des caractéristiques particulières de fraîcheur et de saveur ; sa pelure étant d’une blancheur presque translucide.

Pour Monsieur Isabelle, l’arrivée de la Chaleur dans la production de Primeur Plus du Québec témoigne de la créativité et du sens de l’innovation des producteurs de pommes de terre.




Commentaires