Semences PRIDE célèbre son 70e anniversaire

La troisième plus grande entreprise de semences de maïs du Canada franchit une étape importante.

Semences PRIDE a officiellement lancé les célébrations de 70eanniversaire mercredi par la dégustation d’un gâteau au Canada’s Outdoor Farm Show de Woodstock, en Ontario.

Doug Alderman, vice-président des ventes et du marketing, a indiqué que l’entreprise s’était taillé une place de choix au sein d’une industrie concurrentielle en adoptant les plus récentes technologies de semences et innovations, mais qu’elle restait toutefois fidèle à ses racines.

Le siège social de l’entreprise est toujours situé à Pain Court, en Ontario, où le fondateur de l’entreprise, Napoleon King, a commencé à cultiver des hybrides de maïs mis au point dans le Midwest dans les années 1930.

Toutefois, ce n’est qu’en 1950 que le nom Semences PRIDE a été officiellement établi au Canada.

« Depuis, l’industrie a énormément évolué, mais je suis fier de dire que nous aidons maintenant des agriculteurs de troisième génération, dont les parents et grands-parents ont eux aussi planté de nos semences », a précisé M. Alderman dans un communiqué.

Il explique que Semences PRIDE dispose d’un excellent réseau de distributeurs partout au Canada, y compris au Québec, où l’entreprise a une importante présence depuis sa création.

L’un des nombreux honneurs que M. King a reçus pour son travail dans l’industrie des semences fut d’être nommé « le Père du maïs grain au Québec ».

Pendant de nombreuses années, M. King et, plus tard, son fils Paul ont été des membres centraux de l’industrie, jouant des rôles cruciaux au sein de l’Association canadienne des producteurs de semences et l’International Seed Federation.

Aujourd’hui, Semences PRIDE est une division d’AgReliant Genetics, laquelle donne à l’entreprise accès aux plus récentes avancées en matière de développement des semences. AgReliant Genetics bénéficie de plus de 200 ans d’expérience de ses deux sociétés mères : le Groupe Limagrain (France) et KWS (Allemagne).

« En cette période de grands remous dans l’industrie, nous sommes très ravis de continuer de faire ce que nous avons toujours fait, c’est-à-dire fournir des semences canadiennes de la meilleure qualité aux producteurs canadiens et être une source de stabilité au sein d’un contexte agricole en perpétuelle évolution », conclut M. Alderman.

Commentaires