Trois nouveaux produits financiers de FAC

Guelph (Ontario), 26 septembre 2002 – Les nouveaux agriculteurs et les producteurs qui cèdent leur entreprise à un autre exploitant ont maintenant accès plus facilement à du financement grâce à trois nouveaux produits de Financement agricole Canada.

« De nos jours, trouver des moyens de transmettre les biens
agricoles à la prochaine génération représente un défi de taille.
FAC réaffirme son engagement à soutenir la croissance à long terme
du secteur agricole et de mettre en valeur le milieu rural

canadien en fournissant des solutions financières aux familles
agricoles », a affirmé le ministre de l’Agriculture et de
l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief.

Les nouveaux agriculteurs peuvent avoir à relever plusieurs défis
quand vient le temps de financer leur entreprise en raison des
antécédents de crédit, des mouvements de trésorerie et de
liquidités limités. FAC a conçu trois nouveaux produits pour
aider les agriculteurs à relever ces défis et leur fournir des
solutions souples favorisant l’achat d’une exploitation ou de
biens agricoles.

Le prêt Liquidités plus, qui permet de faire des paiements
d’intérêt seulement au début, aidera les nouvelles entreprises qui
éprouvent un manque de liquidités. Le prêt Agri-début permet aux
nouveaux agriculteurs de réunir des capitaux malgré des

antécédents de crédit limités. Le prêt Intergénération permet aux
acheteurs de faire une mise de fonds modeste pour les achats
importants et aux vendeurs de jouir du plein montant de leurs
biens sans s’exposer à des risques.

Serge Lapointe, un aspirant agriculteur québécois qui préside la
Table pancanadienne de la relève agricole (TPRA) a déclaré :
« Voilà de bonnes nouvelles pour les jeunes agriculteurs. FAC
montre qu’elle est un chef de file en financement agricole en
proposant ces nouvelles options visant à aider les jeunes
agriculteurs. »

« FAC s’est engagée à servir les producteurs et les exploitants
agricoles à toutes les étapes du cycle de vie, du démarrage à la
retraite, a mentionné le président-directeur général de FAC, M.
John Ryan. Au cours des dix à quinze prochaines années, plus de
50 milliards de dollars en actifs agricoles pourraient être

transmis à la prochaine génération. Les prêts Liquidités plus,
Agri-début et Intergénération démontrent que FAC s’implique dans
la planification de la relève et qu’elle veut aider les nouveaux
agriculteurs à partir du bon pied. »

Les trois nouveaux produits feront partie du programme Coup
d’pousse.

« Ces produits aideront à répondre aux objectifs de l’élément
Renouveau du Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA), qui vise
à fournir aux producteurs plus d’outils financiers,
particulièrement pour les agriculteurs qui débutent », a ajouté M.
Vanclief.

Le CSA, une initiative fédérale-provinciale développée de concert
avec le secteur, trace les grandes lignes d’un plan pour
l’industrie en proposant des mesures dans cinq domaines clés, soit
la salubrité et la qualité des aliments, l’environnement, le
renouveau, la gestion des risques de l’entreprise ainsi que la
science et l’innovation.

En tant que chef de file du financement agricole au Canada, FAC
aide les agriculteurs et les agri-entrepreneurs canadiens à
prendre de l’expansion, à diversifier leurs activités et à
prospérer. Reconnus pour leur expertise et leur engagement envers
l’agriculture, les quelque 900 employé(e)s de FAC assurent le
service à la clientèle à partir d’un réseau d’une centaine de
bureaux, situés principalement dans le secteur rural canadien.
FAC a un portefeuille de prêts d’une valeur de 7,7 milliards de
dollars. Elle vient de connaître une neuvième année consécutive
de croissance de son portefeuille, ce qui témoigne de la réussite
de sa clientèle.

Nouveaux produits de FAC pour les agriculteurs débutants

FAC a lancé trois nouveaux produits qui peuvent être utilisés,
seuls ou en combinaison, pour concevoir un plan personnalisé afin
de favoriser la réussite de tous les agriculteurs débutants et des
producteurs qui transfèrent leur entreprise à un nouvel exploitant
:

Le prêt Liquidités plus a été conçu pour aider les nouveaux
agriculteurs, dont les liquidités sont limitées. Puisque
l’agriculteur ne verse que des paiements d’intérêt, qui sont moins
élevés que les paiements habituels de capital et d’intérêts, il
dispose de plus de liquidités pour financer d’autres aspects de
son entreprise. Le client peut rembourser le capital du prêt en
tout temps, s’il a un surplus de liquidité, et il peut obtenir
d’autres avances de fonds sans frais juridiques supplémentaires.
Le prêt Liquidité plus peut être utilisé pour l’acquisition de
terres, de bâtiments, d’animaux ou d’autres biens mobiliers tels
que de la machinerie agricole.

Le prêt Agri-début donne accès aux agriculteurs débutants à du
capital, même s’ils ont une expérience de crédit limitée. Le
demandeur doit avoir terminé avec succès deux années d’un
programme d’études postsecondaires et y être encore inscrit ou
avoir obtenu un diplôme d’études postsecondaires au cours des
trois années précédentes. Il doit en outre présenter un plan
d’affaires avec sa demande. FAC peut prêter jusqu’à concurrence
de 75 000 dollars pour l’achat de biens liés à l’agriculture et
exige une mise de fonds d’aussi peu que dix pour cent du prix
d’achat.

Le prêt Intergénération facilite le transfert à la relève de
l’actif d’une entreprise agricole. L’acheteur peut verser une
mise de fonds moins élevée, tandis que le vendeur reçoit la
totalité de l’avoir qu’il possède dans l’entreprise, sans assumer
de risque.

L’acheteur n’a besoin que de verser une mise de fonds de dix pour
cent comparativement à 25 pour cent dans le cas de la plupart des
prêts standards. FAC garantit de payer au vendeur de 40 à 60 pour
cent du produit de la vente immédiatement et le solde sur les
quatre années suivantes.

Cet arrangement offre à l’acheteur la possibilité d’accumuler de
l’avoir rapidement et de réaliser des économies d’intérêt
substantielles pendant la durée du prêt. En même temps, l’entente
de prêt garantit au vendeur qu’il recevra la totalité de l’avoir
qu’il avait dans l’entreprise. Il est en outre possible que le
vendeur profite d’avantages fiscaux étant donné qu’il reçoit les
fonds de la vente sur une période de plusieurs années, plutôt
qu’immédiatement.

Ces produits seront ajoutés à la suite Coups d’pousse.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Financement agricole Canada (FAC)

http://www.fcc-sca.ca/




Commentaires