Un outil pour calculer le bilan minéral

« Les producteurs et productrices de porcs du Québec franchissent un autre pas dans le cadre de leur Plan agroenvironnemental en se dotant d’un outil complémentaire pour évaluer l’impact environnemental de leurs fermes et identifier les pistes de solution qui s’offrent à eux pour continuer d’améliorer leurs pratiques ayant un impact sur l’environnement », a récemment annoncé M. Clément Pouliot, président de la Fédération des producteurs de porcs du Québec.

Selon M. Pouliot, l’Outil pour calculer le bilan minéral est avant tout un moyen de sensibilisation et de formation pour les producteurs porcins.« En faisant l’adéquation entre ce qui entre à la ferme en termes d’animaux, d’aliments et d’engrais, et ce qui sort de la ferme en termes d’animaux, de récoltes et de fumiers, il est notamment possible d’obtenir les excédents en azote et en phosphore à l’hectare. Ainsi, le producteur peut évaluer globalement la pression qu’exerce son entreprise sur l’environnement et mesurer la progression accomplie suite aux interventions mises de l’avant », a expliqué en bref le président de la Fédération.

Avec cet outil, les producteurs et productrices de porcs disposent d’une carte additionnelle dans leur manche pour adopter des pratiques toujours plus respectueuses de l’environnement. M. Pouliot a précisé que les conseillers en agroenvironnement seront invités à accompagner les producteurs dans leur démarche. Différentes activités d’information ont déjà été déployées et continueront de l’être au cours des prochains mois pour encourager les producteurs à effectuer le bilan minéral de leur ferme.

« Depuis 1997, le train environnemental de la production porcine suit son bonhomme de chemin. A preuve, nous avons réalisé un portrait agroenvironnemental de toutes les fermes porcines qui nous a permis d’établir des plans d’action adaptés à toutes les régions du Québec pour réduire les rejets à l’environnement et diminuer les odeurs. De plus en plus de producteurs font maintenant partie des clubs-conseils en agroenvironnement et des organismes de gestion des fumiers répartis dans différentes régions du Québec. Un processus de certification environnementale est aussi en préparation. A cela s’ajoutent divers projets de recherche pour améliorer les connaissances en vue d’identifier les interventions environnementales les plus avant-gardistes », de lancer le premier dirigeant de la Fédération des producteurs de porcs du Québec.

Les producteurs de porcs du Québec sont conscients qu’ils doivent poser des gestes concrets pour améliorer la cohabitation avec leur milieu. Au cours des prochains mois, ils entendent être de plus en plus proactifs pour accélérer l’implantation de nouvelles pratiques. D’ailleurs, une politique de développement de la production porcine en conformité avec le Plan agroenvironnemental est actuellement sur la table de travail.

Pour obtenir un exemplaire de l’Outil pour calculer le bilan minéral, il suffit de communiquer avec Mme Carolle Guérin par téléphone au (450) 679-0540, poste 8419, ou par courriel au [email protected]. Le document est gratuit pour les producteurs de porcs et est offert au coût de 12 $ pour tout autre intervenant intéressé.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Le Porc du Québec

http://www.leporcduquebec.qc.ca/




Commentaires