100 millions pour Internet haute vitesse dans les campagnes

Le gouvernement du Québec a annoncé qu’il lançait un programme de trois mois pour soutenir les projets d’infrastructures visant à offrir Internet haute vitesse en milieu rural à un coût comparable au service équivalent offert en milieu urbain. Une enveloppe de 100 millions de dollars est associée au projet.

Le programme Québec branché a pour objectif de fournir des services Internet haute vitesse aux régions rurales qui sont actuellement mal ou non desservies. Le financement des projets se fera en complémentarité avec le nouveau programme du gouvernement fédéral, intitulé Brancher pour innover. Afin de faciliter la proposition de projets, les deux ordres de gouvernement ont travaillé de concert pour arrimer leurs critères et leurs formulaires de demande d’aide financière.

Selon Radio-Canada, 340 000 ménages n’ont pas accès à un service Internet adéquat.

La Fédération des municipalités et La Coop fédérée se sont réjouies de la nouvelle. « L’accès à la haute vitesse ainsi qu’aux services mobiles en région est un outil de croissance économique important. Avec une connexion rapide et fiable, les entreprises et les producteurs agricoles en région éloignée pourront adapter leurs entreprises et leurs activités », explique M. Ghislain Gervais, président de La Coop fédérée.

Reste maintenant selon plusieurs intervenants à améliorer les services de téléphonie cellulaire. La capacité de recevoir et de faire des appels demeure un enjeu dans plusieurs municipalités. Les zones rurales et même celles près des centres urbains se situent dans cette situation.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires