1,2 million $ au Club Export Agro-Alimentaire du Québec

Saint-Hilaire (Québec), 6 juin 2002 – L’industrie agroalimentaire du Québec a reçu du gouvernement fédéral un appui financier significatif pour la promotion de ses produits alimentaires sur les marchés internationaux.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a annoncé aujourd’hui une allocation de plus de 1,2 million de dollars au Club Export Agro-Alimentaire du Québec, une importante entreprise canadienne d’exportation, pour la mise en oeuvre de son plan de développement des marchés 2002-2003.

Ces fonds permettront au Club de poursuivre son soutien aux entreprises exportatrices du Québec en appuyant leurs efforts de concertation, en répertoriant les possibilités d’affaires à l’étranger et en multipliant les activités de promotion des ventes de produits agroalimentaires canadiens sur les marchés internationaux.

« Le Club Export vise à contribuer au développement d’une approche nationale cohérente afin que l’expression « produit au Canada » devienne un synonyme d’excellence aux yeux des acheteurs et des consommateurs canadiens et étrangers, a déclaré le ministre Vanclief. Le Club encourage les produits conçus dans le respect de l’environnement et des normes les plus strictes de salubrité alimentaire, créant du coup un avantage compétitif pour les produits agroalimentaires canadiens sur les marchés internationaux. »

Après 12 ans d’existence, le Club Export Agro-Alimentaire du Québec regroupe maintenant 350 membres. En 2001, les expéditions agroalimentaires des membres du Club Export représentaient plus de 80 pour cent des exportations agroalimentaires québécoises et plus de 15 pour cent des exportations agroalimentaires canadiennes totales, lesquelles fracassaient pendant la même période tous les records avec des ventes atteignant les 24, 4 milliards de dollars.

Les entreprises exportatrices constituent des joueurs clés dans la stratégie actuellement en cours de développement au pays visant à promouvoir la réputation du Canada comme étant un producteur d’aliments sains et de haute qualité et qui produit selon des méthodes respectueuses de l’environnement. Maximiser les possibilités d’affaires internationales est l’une des priorités du Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA). Le CSA vise à promouvoir le Canada comme étant le chef de file mondial au chapitre de la salubrité des aliments, de l’innovation et de la production respectueuse de l’environnement.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Club Export Agro-Alimentaire du Québec

http://www.clubexport.ca/

Commentaires