1,6 million $ au Secrétariat de la convention sur la diversité biologique

Québec (Québec), 2 mars 2006 – La ministre des Relationsinternationales et ministre responsable de la Francophonie, madame MoniqueGagnon-Tremblay, a annoncé l’octroi d’une subvention auSecrétariat de la Convention sur la diversité biologique de 1,6 million $répartis sur une période de 7 ans. Elle a profité de l’occasion pour soulignerl’entrée en fonction du nouveau secrétaire exécutif de ce Secrétariat, M. Ahmed Djoghlaf, un diplomate de carrière ayant oeuvré dans le domainede l’environnement depuis de nombreuses années.

Installé à Montréal depuis 1996, le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique a pour mandat d’assurer le suivi de la mise en oeuvre de la Convention sur la diversité biologique. Cette Convention a pour objectifsla conservation de la diversité biologique, l’utilisation durable de seséléments et le partage juste et équitable des avantages découlant del’exploitation des ressources génétiques. Le Secrétariat emploie unesoixantaine de personnes dans la métropole.

Cette subvention s’inscrit dans le cadre de la politique d’accueil desorganisations internationales au Québec. Il y a actuellement 75 organisationsinternationales établies au Québec. Les dépenses effectuées ici par cesorganisations internationales ont atteint 298 millions $ en 2004 et généré 1 658 emplois directs, occupés en majorité par des Québécoises et desQuébécois. Le financement de ces organisations est assuré à plus de 80 % pardes sources provenant de l’étranger.

Soulignons que Montréal occupe le premier rang des villes canadiennesaccueillant des organisations internationales au Canada et figure parmi lespremières villes d’accueil nord-américaines.

Le gouvernement du Québec a été immédiatement favorable à la ratificationde la Convention par le Canada en 1992 et est le premier gouvernement auCanada à se doter d’une Stratégie et d’un Plan d’action pour la mettre enoeuvre sur son territoire.

Commentaires