2014, année de sclérotiniose

La pourriture blanche s’en donne à cœur joie dans le soya cette année, tout particulièrement dans les champs qui n’ont pas été traités aux fongicides.

Lors d’une Journée agronomique de William Houde la semaine dernière à Saint-Damase, Le Bulletin.com a pu constater la différence entre une parcelle traitée et une autre non traitée, cette dernière étant beaucoup moins touchée par la sclérotiniose.

« Avec la valeur élevée de nos cultures, on a intérêt à les protéger », a confié l’hôte de l’évènement, Yves Barré, producteur de grandes cultures et directeur régional chez William Houde.

Diaporama photo : avec et sans fongicides

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires