2400 truies gestantes en liberté à Lyster

nandcel

Isoporc, Aliments Asta et Mario Côté viennent d’inaugurer une première maternité porcine de quelques 2400 truies gestantes gardées en liberté, à Lyster. Le projet total est estimé à 8 millions $ inclut la quarantaine, les animaux et la mise en production des truies.

Producteur élite, Robert Beaudoin rêvait d’une nouvelle maternité porcine après l’incendie de sa porcherie d’élevage pur-sang en 2006. En 2008, il reçoit un appui de taille lorsque Mario Côté s’intéresse à son projet. En 2009, les plans restent cependant sur la table à dessin alors que la situation de la production porcine les oblige à suspendre le projet. Il redémarre avec la participation d’Aliments Asta et ferme Nandcel 2012 voit le jour l’an dernier. Isoporc agit comme gestionnaire externe de la ferme.

Prévu comme une maternité conventionnelle, le projet est modifié. Les truies gestantes sont sorties des cages de gestation pour être logées en parcs munis de distributeurs automatiques de concentrés (DAC). L’espace alloué par truie répond aux normes européennes. Il s’agit du premier grand projet du genre au Québec.

DAC NandcelUn deuxième site comparable est en cours d’aménagement à Bécancour. Chaque maternité regroupe 2396 truies. Ensemble, elles formeront la base d’une nouvelle pyramide de production de porcs issus de truies gestantes en liberté. Les premières truies sont entrées le lundi 8 avril et les premiers porcelets sortiront en septembre. À terme, les deux maternités produiront 2400 porcelets par semaine.

« La mise en place d’une structure intégrée verticalement de cette envergure est une première au Québec », explique le directeur général d’Isoporc, l’agronome Christian Blais. D’ici 2014, les entreprises impliquées prévoient d’autres projets qui permettront à terme de produire plus de 4000 porcs pas semaine, soit 40% des porcelets produits par la compagnie.

Pour le président d’Aliments Asta, Jacques Poitras, le passage des truies en groupe devenait un incontournable. Le nouveau mode de production permettra de répondre à un besoin de son marché intérieur et international.

Lire aussi :

Fin prochaine des truies gestantes en cages

Trois systèmes pour truies gestantes

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires