67.6 millions de dollars pour les routes céréalières du Manitoba

Winnipeg (Manitoba), 1er juin 2001 – Des travaux de réfection et d’amélioration de 67,6 millions seront apportés aux routes céréalières des Prairies qui ont souffert ces dernières années de l’intensification du transport du grain. Les fonds seront attribués dans le cadre du Programme des routes céréalières des Prairies (PRCP), un programme fédéral-provincial-municipal.

Les fonds devant servir aux travaux de construction et de réfection seront versés par les trois paliers de gouvernement au cours des cinq prochaines années, comme l’ont annoncé aujourd’hui le ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, la ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation du Manitoba, Mme Rosann Wowchuk, au nom du ministre des Transports et des Services gouvernementaux du Manitoba, M. Steve Ashton, et le vice-président de l’Association des municipalités du Manitoba, M. Stuart Briese.

Le gouvernement fédéral a affecté 33,8 millions de dollars au Manitoba dans le cadre de ce programme quinquennal de 175 millions de dollars pour financer la réfection des routes de chacune des quatre provinces de l’Ouest.

Au Manitoba, le budget du programme, réparti à parts égales entre les routes municipales et les routes provinciales, sera versé à des projets choisis par un comité composé de représentants du gouvernement fédéral, de la province et de l’Association des municipalités du Manitoba. La province et l’ensemble des municipalités ajouteront chacun 16,9 millions de dollars à la contribution fédérale de 33,8 millions de dollars, pour un total de 67,6 millions de dollars.

« Le transport est l’un des facteurs clés qui influent sur la rentabilité des céréaliculteurs du Manitoba, a déclaré M. Vanclief. Les routes céréalières constituent une partie intégrante du réseau de transport pour les agriculteurs, et elles sont essentielles pour le maintien de collectivités rurales fortes. Il est important qu’elles soient dans le meilleur état possible. Ce programme est l’un des moyens que nous avons mis en oeuvre pour respecter cette priorité. »

« Ce programme fournit un important coup de pouce aux efforts du Manitoba visant à préserver l’intégrité des routes céréalières à l’intérieur de notre infrastructure de transport, a expliqué Mme Wowchuk. Nous devons continuer de collaborer avec nos partenaires du fédéral et des municipalités à rajeunir ces corridors. Nous espérons consolider notre collaboration afin de soutenir le secteur agricole du Manitoba. »

« Ces fonds seront investis de façon stratégique afin d’en optimiser les retombées, a déclaré le ministre des Anciens combattants et ministre responsable du Manitoba, M. Ron Duhamel. Le programme sera axé sur les principaux corridors utilisés pour transporter le grain à l’extérieur du système ferroviaire et améliorer, sans aucun doute, leur condition. C’est un bon exemple de collaboration entre les paliers de gouvernement en vue de répondre aux besoins du Manitoba en matière d’infrastructures. »

« Ces fonds fournissent une excellente occasion pour nombre de municipalités d’améliorer leur réseau routier dans un contexte qui est marqué par une intensification du transport des grains découlant de la fermeture d’embranchements ferroviaires et du regroupement des silos-élévateurs, a pour sa part affirmé M. Briese. Bon nombre de routes rurales n’ont pas été construites à l’origine pour supporter le poids des camions de plus en plus lourds servant au transport du grain. »

Les représentants du gouvernement fédéral, du ministère des Transports et des Services gouvernementaux du Manitoba et de l’Association des municipalités du Manitoba administreront le programme et approuveront les travaux.

Le programme démarrera dès cette année, et les projets devront être menés à terme d’ici le 31 décembre 2005.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires