Activité bioalimentaire au Québec en 2008 – Bonne performance du secteur

Québec (Québec), 3 juillet 2009 – L’année 2008 s’est révélée plutôt positive pour l’industrie bioalimentaire québécoise, notamment au regard de l’augmentation des emplois, des recettes agricoles, de l’exportation et du produit intérieur brut (PIB). C’est ce qu’indique le document intitulé Activité bioalimentaire au Québec en 2008. Bilan et perspectives, publié parle ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

Certains éléments retiennent l’attention dans ce bilan :

Augmentation des emplois
L’emploi a connu une hausse de 1,8 % dans l’industrie bioalimentaire,attribuable au secteur de la restauration principalement. Ainsi, le nombretotal d’emplois dans l’industrie bioalimentaire québécoise a augmentéd’environ 8 750, pour atteindre 487 093 en 2008. La poussée de 7 342 emploisdans la restauration a compensé largement la perte de 1 581 emplois subie dansle secteur de la transformation des aliments, des boissons et du tabac.

Recettes agricoles en hausse
Les recettes agricoles ont crû de 8,6 %, pour atteindre 7,5 milliards dedollars. Certains secteurs ont particulièrement contribué à cette bonneperformance : le secteur du mais a connu un accroissement de 64,5 %, alors quel’amélioration était de 8,5 % dans le secteur du porc, de 19,7 % dans celuides bovins et de 16,0 % dans le secteur de la volaille.

Croissance des livraisons manufacturières
Les livraisons manufacturières ont enregistré une hausse de 4,1 % en2008, ce qui situe avantageusement le secteur bioalimentaire dans l’ensembledu secteur manufacturier du Québec qui, de manière générale, a progressé de1,7 %.

Valeur des exportations en hausse
Le commerce international revêt une importance stratégique pour le développement de l’industrie bioalimentaire québécoise. Aussi est-ilintéressant de constater qu’en 2008 la valeur des exportations de produitsbioalimentaires du Québec sur les marchés internationaux s’est accrue de 17 %,ce qui correspond à une hausse de 720 millions de dollars. Les produits ontété expédiés principalement vers les Etats-Unis et la Russie. Soulignons quele secteur des viandes a connu la plus forte croissance.

Augmentation de la demande alimentaire
La demande alimentaire intérieure a profité d’une augmentation de 4,4 %par rapport à l’année 2007, pour atteindre 31,3 milliards de dollars. Encomparaison, la demande alimentaire intérieure a progressé de 4,2 % en Ontarioet de 3,5 % dans les autres provinces canadiennes.

Rôle stabilisateur du secteur en période de crise économique
Le PIB de l’industrie bioalimentaire a augmenté de 1,4 % comparativementà 1,2 % pour celui de l’ensemble du Québec. Moins sensible aux variations importantes, le secteur bioalimentaire a donc un effet stabilisateur sur l’activité économique en période de crise.

Voilà quelques éléments qui ressortent de la lecture de l’Activité bioalimentaire au Québec en 2008. Cette nouvelle édition contient de nombreux autres renseignements d’intérêt. Vous pouvez la consulter dans la section « Publications » du site Internet du MAPAQ.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires