Agroenvironnement : La Financière agricole soutiendra davantage de projets

Lévis (Québec), 13 août 2007 – La Financière agricole du Québec annonce qu’à compter de la saison 2007 elle pourra considérer, dans l’application du Programme de mesures incitatives en agroenvironnement et aménagement d’habitats fauniques en milieu agricole, les projets pilotes des bassins versants qui seront retenus dans le cadre du plan d’action concerté sur l’agroenvironnement et la cohabitation harmonieuse 2007-2010. Souscriventà ce plan le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation(MAPAQ), le ministère du Développement durable, de l’Environnement et desParcs (MDDEP) et l’Union des producteurs agricoles (UPA).

Ces projets viendront s’ajouter à ceux des dix bassins versantsactuellement en cours de réalisation dans le cadre du programme conjoint de laFondation de la faune du Québec et de l’Union des producteurs agricoles visantla mise en valeur de la biodiversité des cours d’eau en milieu agricole.

Rappelons que depuis le 1er avril 2005, le programme de mesuresincitatives de La Financière agricole offre, aux entreprises qui participentaux projets pilotes en aménageant des superficies de plus de 0,25 hectare auxabords des cours d’eau principaux, une contribution annuelle de 600 $ parhectare aménagé, jusqu’à concurrence de 2 000 $ par année, par entrepriseagricole. L’aide financière vise à inciter les entreprises agricoles àparticiper à des projets concertés d’aménagement de bandes riveraines en leuroffrant une compensation pour les revenus auxquels elles renoncent en necultivant plus certaines superficies. Ces superficies sont ainsi aménagées auxfins d’expérimentation, de collecte de données et de démonstration. Lesnouveaux projets pourront être acceptés pour une durée maximale de trois ans,soit pour les saisons de production 2007, 2008 et 2009.

« La Financière agricole entend encore s’associer aux partenaires du pland’action concerté et du programme conjoint de la Fondation de la faune duQuébec et de l’Union des producteurs agricoles pour l’atteinte des objectifsdu développement durable », de dire le président-directeur général M. JacquesBrind’Amour.

Avec un encours de prêts qui atteint 4,3 milliards de dollars et desvaleurs assurées qui s’élèvent à plus de 4,6 milliards de dollars, LaFinancière agricole joue un rôle de premier plan dans le développement dusecteur agricole et agroalimentaire québécois. Pour assurer la stabilitééconomique et financière des entreprises, elle met à leur disposition desproduits et des services de qualité en matière de protection du revenu etd’assurance agricole, de capital de risque, ainsi que de financement agricoleet forestier. Pour ce faire, elle compte sur une équipe multidisciplinaire quioeuvre dans un réseau de centres et de comptoirs de services répartis surl’ensemble du territoire québécois.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

La Financière agricole du Québec
http://www.financiereagricole.qc.ca

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Ministère Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec
http://www.menv.gouv.qc.ca

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires