Aide financière à la Société de développement de l’industrie maricole (SODIM)

New Richmond (Québec), 18 septembre 2007 – Au nom du ministre duDéveloppement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, ministre duTourisme et ministre responsable de la région de Montréal, M. Raymond Bachand,la vice-première ministre, ministre des Affaires municipales et des Régions etministre responsable de la région de la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine,Mme Nathalie Normandeau, annonce l’attribution d’une aide financière de plusde 250 000 $ à la Société de développement de l’industrie maricole (SODIM). Ce montant servira à la réalisation d’activités de R-D en conchyliculture (élevage de coquillages comestibles) et en transformation. Le coût global duprojet s’élève à 1,6 M$.

«La SODIM joue un rôle de catalyseur de l’innovation dans l’industrieaquacole. Elle mène des activités de R-D et de transfert technologique pour lebénéfice des entreprises maricoles. Le projet annoncé aujourd’hui permettra laréalisation d’études visant à transférer et à optimiser plusieurs techniquesde conchyliculture dans un contexte industriel, par l’essai et l’adaptation denouvelles technologies», a déclaré la ministre Normandeau.

Ce projet s’inscrit dans la démarche ACCORD (Action concertée decoopération régionale de développement), plus précisément dans le créneauRessources, sciences et technologies marines, filière aquaculture. Ce créneauvise à faire connaître la Gaspésie comme une région innovante dansl’exploitation durable et diversifiée de la biomasse en eaux froides ainsi quedans les technologies marines.

Le soutien financier provient du Fonds de soutien au développement descréneaux d’excellence (FSDCE), administré par le ministère du Développementéconomique, de l’Innovation et de l’Exportation. Ce programme, doté d’uneenveloppe de 95 M$ sur cinq ans, vise à appuyer la réalisation de projets oud’activités de développement des créneaux d’excellence jugés prioritaires parles régions elles-mêmes.

La SODIM, fondée en 1998, est un organisme sans but lucratif quicontribue à la création et au développement d’entreprises de mariculturerentables et compétitives. La société offre une aide financière aux projetsd’implantation, de diversification et d’expansion de ces entreprises, ainsique des services d’aide technique et de conseil.

«Le gouvernement du Québec s’est clairement engagé à faire en sorte quechacune des régions du Québec, dont le Québec maritime, prospère de façondurable, en misant sur ses forces, ses attraits et son expertise. Lamobilisation et la concertation du milieu sont essentielles à la réalisationde nouvelles initiatives de diversification et de développement économiques,créatrices d’emplois et de richesse», a conclu Mme Normandeau.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation
http://www.mdeie.gouv.qc.ca/

Société de développement de l’industrie maricole (SODIM)
http://www.sodim.org/

Commentaires