Ajout d’une autre pièce au puzzle des biocarburants

Ottawa (Ontario), 20 décembre 2006 – Les initiatives de financement pour les biocarburants annoncées par le gouvernement fédéral forment une autre pièce importante du puzzle qui aidera à bâtir l’industrie canadienne des biocarburants avec la participation des agriculteurs. La Fédération canadienne de l’agriculture accueille favorablement l’annonce d’un versement de 345 millions de dollars pour la recherche sur les biocarburants et la création de mesures visant à encourager les investissements de capital dans ce secteur.

« Ces deux éléments, soit la recherche et les mesures d’encouragement de l’investissement de capital, font partie du programme sur lequel la FCA a insisté pour créer une industrie canadienne des biocarburants au sein de laquelle les agriculteurs canadiens sont des participants à part entière et dont ils pourront profiter », a déclaré M. Bob Friesen, le président de la FCA.

En août dernier, la FCA a rendu publique sa stratégie sur les biocarburants, qui inclut des éléments favorisant la participation des producteurs et complétant des propositions faites par d’autres groupes d’intervenants dans le domaine des carburants renouvelables. Les propositions de la FCA prévoyaient des mesures pour que les agriculteurs obtiennent des retombées d’une industrie nationale des biocarburants. Ces propositions incluaient une solide recherche primaire, une expansion continue et un transfert des technologies et des programmes compétitifs utilisant des matières premières d’origine canadienne. Toutefois, il était clair également dans la proposition de la FCA qu’il faut adopter une stratégie portant sur toute la chaîne de valeur pour bâtir une puissante industrie des biocarburants au Canada.

Alors que ces initiatives constituent de bons pas en avant, la FCA suggère fortement que d’autres initiatives soient adoptées afin que l’industrie canadienne des biocarburants soit concurrentielle avec l’industrie croissante aux États‑Unis. Pour l’instant, aucune mesure n’a été prise en réponse aux faibles prix des matières premières entrant dans la production des biocarburants aux États‑Unis. Les prix sont faibles en raison des subsides prévus dans le Farm Bill américain et, au Canada, on n’a toujours pas créé les mesures d’incitation fiscale nécessaires dans le secteur canadien de traitement des biocarburants pour créer une parité concurrentielle avec les mesures d’incitation américaines.

« Aujourd’hui, un autre élément, qui est de taille, vient s’ajouter au puzzle, mais nous n’avons pas encore d’image complète », a déclaré M. Friesen. « Si le Canada veut réellement bâtir une industrie de biocarburants de classe mondiale, il a besoin d’un plan – d’un plan complet qui fournit une perspective globale montrant que le secteur canadien des biocarburants est un excellent endroit où investir. Le Canada a besoin de matières premières concurrentielles et d’une politique d’incitations fiscales pour bâtir une industrie des biocarburants compétitive ici au Canada. La FCA espère que certains des besoins seront comblés dans le prochain budget fédéral. »

Fondée en 1935 afin de donner une seule voix unifiée aux agriculteurs canadiens, la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA) est le plus important organisme agricole au pays. On trouve, parmi ses membres, des organismes agricoles provinciaux et des groupements nationaux et interprovinciaux de producteurs spécialisés. Par l’entremise de ses membres, la Fédération représente plus de 200 000 agriculteurs canadiens et familles canadiennes d’agriculteurs, d’un océan à l’autre.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Canadienne de l’agriculture
http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires