Approche novatrice pour le développement des collectivités rurales au Nouveau-Brunswick

St. Leonard (Nouveau-Brunswick), 26 avril 2005 – Le gouvernement du Canada investit 996 100 $ dans la recherche d’une approche unique permettant d’attirer et d’intégrer des immigrants francophones dans les collectivités rurales. Cette approche a été élaborée par le Carrefour d’immigration rurale Inc. de Saint-Léonard qui dirigera l’initiative.

M. Jean-Claude D’Amours (Madawaska-Restigouche) a fait cette annonce au nom de l’honorable Wayne Easter, secrétaire parlementaire du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, particulièrement chargé du développement rural. Le financement proviendra du Programme sur les modèles de développement et de renforcement des capacités des collectivités rurales du Secrétariat rural.

« Les collectivités rurales de l’Atlantique sont très heureuses d’accueillir de nouveaux arrivants au Canada », a ajouté M. D’Amours. « Les immigrants apportent une énergie nouvelle et positive à nos villes grâce à leurs habiletés, à leurs talents et à leurs connaissances. Le Carrefour d’immigration rurale a élaboré une approche pour favoriser l’accueil de ces nouveaux arrivants par les collectivités afin qu’ils se sentent en confiance et décident de rester ».

« Je suis très heureux de dire qu’ensemble nous avons réussi à développer une approche novatrice pour l’immigration en milieu rural et plus particulièrement en milieu francophone « , a dit Percy Mockler, ministre des relations intergouvernementales et internationales du Nouveau-Brunswick. « La Province a travaillé de très prêt à cette initiative depuis juin 2004 et entend poursuivre ce partenariat pour assurer le succès du Carrefour d’Immigration Rurale. Je suis très fier que c’est au Madawaska que nous développons, pour le Nouveau- Brunswick et pour tout le Canada, un modèle sur lequel bâtir pour attaquer les défis de l’immigration et de la prospérité en milieu rural. »

Le Carrefour d’immigration rurale reconnaît que le fait d’aller vivre dans un nouveau pays est un facteur de stress très important pour les immigrants. En plus d’avoir à se trouver un logement, à choisir une école pour leurs enfants, à se faire de nouveaux amis et à affronter tous les autres inconvénients que représente le déménagement dans une nouvelle collectivité, les immigrants doivent s’adapter à une nouvelle culture qui comporte des façons différentes de faire et de percevoir.

« L’approche humaine que nous avons élaborée pour accueillir les immigrants francophones dans les communautés rurales du Nouveau-Brunswick compte plusieurs étapes, explique Madame Huguette Plourde, présidente du Carrefour d’immigration rurale. Nous élaborons des outils et des stratégies pour attirer et retenir les immigrants afin de permettre une intégration mutuelle entre les nouveaux arrivants et la communauté.»

Le financement annoncé aujourd’hui servira à s’inspirer du modèle de Saint-Léonard et à le mettre à l’épreuve dans deux autres collectivités canadiennes rurales, éloignées ou du Nord.

L’information ainsi recueillie de même que d’autres activités de recherche entreprises au titre du Programme sur les modèles de développement et de renforcement des capacités des collectivités rurales (Programme de modèles) permettront de comprendre comment fonctionnent les approches (modèles) de développement et de renforcement des capacités dans les collectivités rurales, éloignées et du Nord. L’information recueillie permettra également à tous les ordres de gouvernement d’élaborer des programmes, des politiques et des services à l’intention des collectivités rurales du Canada.

Le financement de cette initiative de recherche provient du renouvellement quinquennal du Partenariat rural canadien, d’une valeur de 55 millions de dollars, qui a été annoncé en juin 2002. Legouvernement du Canada croit que des collectivités vivantes et une base de ressources renouvelables constituent les assises d’un Canada rural solide.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Partenariat rural canadien
http://www.rural.gc.ca

Commentaires