Attentat contre la direction départementale de l’agriculture de l’Hérault

Montpellier (France), 18 février 2002 – Une bombe artisanale a explosé contre la façade de la direction départementale de l’agriculture, dans le centre-ville de Montpellier (Hérault), a-t-on appris de source policière. Le bâtiment et des appartements alentour ont subi des dégâts.

Une grosse quantité de nitrate de soude composait l’engin explosif. L’attentat n’avait pas été revendiqué lundi soir, mais les soupçons se portaient vers des viticulteurs. « C’est l’oeuvre d’une poignée de desperados qui ont visé l’Etat par cette action irresponsable », a déclaré Daniel Constantin, le préfet de l’Hérault.

Cet attentat survient alors que depuis lundi matin, les 15 ministres de l’agriculture européens sont réunis à Bruxelles pour décider d’une distillation des vins de table français et italiens, et trois jours avant l’ouverture à Montpellier du procès d’un viticulteur soupçonné d’avoir saccagé l’hôtel des impôts de Montpellier durant l’été 2000.

L’enquête a été confiée au SRPJ de Montpellier.

Source : AP

Commentaires