Bilan de la Foire des villages 2005

Nicolet (Québec), 9 février 2005 – Solidarité rurale du Québec, la coalition organisatrice de la Foire des villages, est extrêmement satisfaite de la troisième édition qui s’est déroulée le week-end dernier au Marché Bonsecours dans le Vieux-Montréal. Comme l’a déclaré son président,M. Jacques Proulx : « Malgré la belle température, nous avons reçu quelque4 000 urbains en quête de ruralité, qui sont venus faire le tour des 53 MRCrurales en provenance de quatorze régions du Québec. Le mur des projets quifaisait étalage d’une centaine d’occasions d’affaires a été abondammentvisité, de même que la Place des villages. »

Les organisateurs se réjouissent également du fait que les visiteurs ontété non seulement nombreux aux kiosques, mais aussi qu’il s’agissait bel etbien de personnes intéressées à quitter la ville pour la campagne. « Le plusimportant pour nous, c’est que les gens qui sont venus à la Foire des villagesétaient sérieux dans leur démarche et à l’aube d’un changement de vie. C’estdu moins les premiers échos que nous avons eus de la part des MRC. Nous allonsévaluer dans les prochaines semaines l’ensemble des retombées et décider sil’événement se tiendra à nouveau dans deux ans. »

La migration a le vent dans les voiles…
Inaugurée officiellement par le premier ministre du Québec le vendredi enfin d’après-midi, la Foire des villages avait déjà tenu une première activitéen avant-midi : un atelier sur la migration. Mi-temps d’un projet de recherchemené par Solidarité rurale du Québec, cet événement a attiré plus d’unecentaine de participants, la plupart en provenance des communautés rurales,confirmant leur très grand intérêt pour ces questions. « Il y a longtemps quenous le disions à Solidarité rurale, les questions de migration etd’immigration sont intimement liées et posent dans une même mesure tout ledéfi de l’accueil et de l’intégration aux communautés. Il s’agit en effet dequestions brûlantes d’actualité que nous creuserons davantage en coursd’année, forts des commentaires et expériences échangés avec les participants.Pour nous, la migration est un dossier de niche qui sera en haut de la listede nos priorités », a indiqué M. Proulx.

… L’amour aussi!
Plus d’une centaine de célibataires ont répondu positivement àl’invitation de SRQ de participer à la Veillée des coeurs. Cette activitésingulière dans sa façon de traiter de la solitude en milieu rural a ainsiprouvé qu’elle répond à un besoin. « Dans ce dossier, Solidarité rurale duQuébec a mis la table, à d’autres maintenant d’assurer les suivis et d’offriraux célibataires de la ville comme de la campagne des occasions de rencontre »,a conclu le président de la Coalition.

Des appuis indispensables
Si la Foire des villages est d’abord financée par chacune des MRCparticipantes, elle peut aussi compter, pour cette troisième édition, surl’appui de trois commanditaires principaux : le Mouvement Desjardins, laSociété générale de financement et l’Union des producteurs agricoles.

Ce projet est également financé en partie par l’Initiative de réseautagedu Partenariat rural canadien dont le but est d’offrir un soutien aurenforcement des capacités des collectivités rurales au moyen d’activitésd’apprentissage, de partenariats et de réseaux.

Les ministères Affaires municipales, Sport et Loisir du Québec,Agriculture, Pêcheries et Alimentation et Développement économique et régionalet Recherche, avec Hydro-Québec et FondAction, le fonds pour la coopération etl’emploi de la CSN, ont également contribué au financement de l’événement.

La collaboration des organismes Place aux jeunes du Québec, la Table deconcertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes,le Centre paysan, le Carrefour jeunesse emploi Saint-Laurent, la Terre deChez Nous et Agrirencontre.com a été précieuse à la réussite de la Foire desvillages et est grandement appréciée par la Coalition.

La contribution financière du gouvernement du Québec a notamment permisaux organisateurs de déployer un marché public réservé à certains produits duterroir et de faire la promotion de la Mesure de soutien aux produits duterroir.

A propos de Solidarité rurale du Québec
SRQ a été créée en 1991 pour assurer le suivi des Etats généraux du monderural. Sa mission est de promouvoir la revitalisation et le développement dumonde rural, de ses villages et de ses communautés, de manière à renverser lemouvement de déclin et de déstructuration des campagnes québécoises. Lacoalition est hybride avec son membership composé d’une vingtaine d’organismesnationaux, de quelque 80 membres corporatifs et de plusieurs membresindividuels. Depuis juin 1997, SRQ agit à titre d’instance-conseil dugouvernement du Québec en matière de ruralité. De plus, avec l’appui de sonsecrétariat, elle est un groupe-conseil, un lobby, un centre de formation, uncentre de documentation, un lieu de recherche, une petite maison d’édition etun organisateur d’événements.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agrirencontre.com
http://www.agrirencontre.com

Solidarité rurale
http://www.solidarite-rurale.qc.ca/

Commentaires