Bilan du Salon International de l’Agriculture 2005 de Paris

Paris (France), mars 2005 – Rendez-vous des filières agricoles, le Salon International de l’Agriculture 2005 a, une fois de plus, permis au monde agricole de se rassembler dans une ambiance conviviale et de rencontrer ses partenaires et clients, les décideurs politiques et le grand public.

Cette année, 1079 exposants de 30 pays ont participé au Salon International de l’Agriculture sur une surface brute de 146 466 m².Avec l’inauguration du SIA par Jacques Chirac, Président de la République, le samedi 26 février et la visite de Jean Pierre Raffarin, Premier Ministre, le jeudi 3 mars le salon a reçu 36 visites officielles.

Malgré une semaine d’intempéries jamais connues depuis plusieurs années, le SIA 2005 a accueilli 628 432 visiteurs (soit une baisse de 10% par rapport à 2004). Cette baisse s’explique en partie par la diminution du nombre d’autocars (13% d’autocars en moins par rapport à 2004, certains ayant été bloqués par des arrêtés préfectoraux).

Parmi ces visiteurs, on a notamment pu noter la présence de :

  • 125 687 visiteurs professionnels de l’agriculture ou de l’agro-alimentaire (soit 1 visiteur sur 5) ;
  • 6344 visiteurs professionnels internationaux (+ 18% par rapport à 2004) avec plus de 200 délégations (de 2 à 90 personnes) en provenance de 90 pays qui montrent la dimension internationale toujours plus importante du salon ;
  • 65 596 enfants (31 415 de moins de 6 ans et 34 181 de 6 à 12 ans) qui confirment la vocation pédagogique du salon.

    L’édition 2005 du SIA a été marquée par la mise en valeur des 10 nouveaux états membres de l’Union européenne sur le stand de la Commission européenne.

    Mariann Ficher Boel, Commissaire européen en charge de l’Agriculture et du développement rural, est venue le mardi 1er mars pour visiter le salon, rencontrer les éleveurs et les professionnels agricoles français ainsi que les organisations syndicales et a donné une conférence de presse.

    Plus de 4000 animaux représentant les différentes races bovine, ovine, porcine, équine et asine, canine et la basse-cour ont été présents pendant toute la durée du salon.

    Les productions végétales, qui cette année étaient placées dans un hall spécifique « Cultures et Filières végétales, ont pu présenter et expliquer les 10 filières végétales, l’économie des différents secteurs, les biocarburants, la qualité avec les « chartes de production », la nutrition et le bien être par rapport à l’évolution des modes de vie…

    Le SIA : évènement rythmé par de nombreux concours
    Le Concours Général Agricole, a vu encore une fois la reconnaissance de l’excellence des animaux reproducteurs présentés au SIA par les 600 éleveurs participants au travers de leur UPRa. (Le nombre d’animaux pouvant concourir au CGA est fixé par arrêté ministériel et chaque année, de plus en plus d’animaux participent).

    La traditionnelle journée Prim’Holstein, le concours « Holstein noir » présentant 100 vaches parmi les plus performantes, avec le couronnement de Rivière, une Prim’Holstein noire de l’élevage Morel dans l’Ain et pour la première fois, un concours «Holstein rouge » avec 17 vaches qui a vu la victoire de Thesee Red, une prim’Holstein rouge appartenant à un éleveur de Loire-Atlantique : Hervé Neveu.

    La journée Prim’Holstein s’est clôturée par la Vente Capitale, vente aux enchères maintenant traditionnelle et essentielle au SIA. Les 17 animaux présentés (dont une Holstein rouge) ont trouvé preneur pour un prix moyen de 2817 euros (avec un prix maximum de vente de 5000 euros).

    Les deux concours européens, Eurobrune et Eurosimmental, ont eu lieu respectivement :

  • le mercredi 2 mars pour l’Eurobrune avec, pour la deuxième année consécutive, la victoire de Reine, du Gaec Chevallier-Jacoillot en Côte d’Or qui remporte le titre de championne adulte du concours de la race Brune.
  • Le jeudi 3 mars pour l’Eurosimmental qui a consacré Parisienne de l’élevage d’Assaut dans le Jura, grande championne 2005.Trois manifestations réservées aux jeunes qui récompensent la qualité de leur travail, confirment par une participation en hausse des concurrents, que les différents domaines de l’agriculture, dont l’élevage et de l’agro-alimentaire intéressent les jeunes.
  • Le Trophée National des Lycées Agricoles co-organisé avec la Revue de l’Eleveur Laitier et le SIA, réservé aux élevages de race bovine laitière, s’est déroulé pour la 4ème fois et a permis à 22 lycées, 130 élèves, de défendre les couleurs de leur établissement d’enseignement agricole avec 41 vaches des races Normande, Montbéliarde, Prim’Holstein, Simmental et Tarentaise, et de se retrouver en finale à Paris, le jeudi 3 mars. C’est le Legta Fontaines de Saône-et-Loire qui a remporté le Trophée remis par Béatrice Collet, Directeur du SIA, devant le Legta de Crézancy et le lycée agricole privé de Ressins.
  • Le CJAJ (Concours européen de jugement des animaux par les jeunes), organisé par le Concours général agricole en partenariat avec la DGER (Direction générale de l’enseignement et de la recherche) a permis à 37 000 candidats représentant 75 départements de participer aux 129 finales départementales. 450 finalistes à Paris ont concouru toute la semaine du salon pour le Trophée du meilleur pointeur (TMP) et le Trophée du meilleur pointeur de race (TMPR). Les prix ont été remis par M. Dominique Bussereau, Ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche et de la Ruralité.
  • Le CJPV (Concours européen des Jeunes Professionnels du vin) qui en était à sa 7ème édition, a vu cette année l’entrée, dans la catégorie « Europe », des représentants des nouveaux états membres : Hongrie, Lettonie et Slovénie. Pour la France, 49 finalistes de 9 régions sont venus à Paris (1300 avaient participé aux présélections). C’est devant un jury présidé par Olivier Poussié, champion du monde de sommellerie, que les finalistes ont passé leurs dernières épreuves. Les prix ont été remis par Nicolas Forissier, secrétaire d’Etat à l’Agriculture.

    Le Concours général agricole des produits
    Avec le concours des vins, c’est 12 500 échantillons de vins qui ont été présentés cette année (en première session), et 1741 (soit 14% des vins présentés) récompensés par l’or, l’argent ou le bronze. 631 vins (36 % des vins médaillés) ont obtenu la médaille d’or.

    Le concours des produits laitiers, qui s’est déroulé lundi 28 février, a permis de juger 900 produits sélectionnés au niveau régional et d’attribuer 177 médailles (20% des produits sélectionnés) dont 40 médailles d’or.

    Pour le Concours « export » des produits laitiers, 76 produits présentés ont été jugés, 5 médailles d’or, 8 d’argent et 10 de bronze ont été attribuées.

    La deuxième session aura lieu le dimanche 3 avril au parc des expos Porte de Versailles à Paris.

    Le Prix d’excellence du CGA produits
    Créé en 2000, le Prix d’Excellence a pour objectif de faire ressortir pour chaque grande catégorie de produits, un ou plusieurs producteurs particulièrement méritants du fait de leur fidélité au concours et de l’excellence des résultats obtenus lors des concours des 5 dernières années, c’est-à-dire de 2000 à 2004.

    Pour les 27 catégories concernées par le Prix d’Excellence 2005, les producteurs médaillés sont :SCEA Vignobles Baron, vins de liqueurs (16370), SARL Maison Paul Beau, eaux de vie métropolitaines (16130), Ets Bellevue Reimonenq, rhums et punchs (97115), Bosser Yves, cidres et poirés (29710), Bissardon Jus de Fruits (42320), Moulin du Partegal – Secondine Ricca, produits oléicoles (83210), GAEC Miellerie des Clauses, produits apicoles (11200), Le Canard chez Degert, produits avicoles (40180), SA Junca, foies gras (40100), SCEA Aloir Delarue, huîtres (33120), GAEC Houlé, producteurs (76270), Lycée Agricole du Pays de Bray, producteurs (76220), Fromagerie du Pont de la Pierre, producteurs (42940), Coopérative Laitière du Beaufortain, affineurs (73270), Fromagerie du Pont de la Pierre, affineurs (42940), EARL Vorburger Jean Pierre, Alsace (68420), Champagne Doquet Jeanmaire, (51130), GAEC Bersan et fils, Bourgogne (89530), Bouchacourt Daniel, Beaujolais (71570), EARL Betemps Philippe, Savoike et Bugey (73190), Mossu François, Franche Comté (39210), SARL Domaine de la Lauzade Kinu-Ito, Provence-Corse (83340), EARL Domaine Coulange, Vallée du Rhône (07700), SCEA Château Villerambert Julien, Languedoc Roussillon (11160), GAEC du Cros, Sud Ouest (12390), Taix Josette, Bordeaux (33570), EARL Hérivault Bernard, Vallée de la Loire et Centre (37380).

    Le Prix d’Excellence récompense donc le travail d’un producteur dans la durée, et non un produit particulier. Chaque lauréat du Prix d’Excellence s’est vu remettre, au salon, un diplôme et un logo mentionnant la catégorie dans laquelle il a obtenu son prix.

    Les résultats du Concours général agricole (animaux, produits, CJPV et CJAJ), sont sur le site www.concours-agricole.com

    Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

    Salon international de l’agriculture
    http://www.salon-agriculture.com/

    Commentaires