Biodiversité: l’UE va ratifier le protocole de Carthagène

Bruxelles (Belgique), 13 mars 2002 – La Commission européenne a adopté un projet de ratification par l’UE du protocole de Carthagène sur la biosécurité, qui vise à protéger la diversité biologique notamment face au développement des organismes génétiquement modifiés (OGM).

Le protocole de Carthagène a été adopté en janvier 2000, et l’UE et ses Etats membres l’ont signé en mai de la même année. Il a été signé au total par 107 parties et 11 l’ont déjà ratifié, alors qu’il faut 50 ratifications pour que le protocole entre en vigueur, a précisé la Commission.

« L’Union européenne a joué un rôle de premier plan dans la conclusion du protocole, et la proposition d’aujourd’hui montre le ferme engagement européen en faveur d’une ratification rapide », a commenté la commissaire européenne à l’Environnement, Margot Wallström.

Le protocole vient compléter la convention des Nations Unies sur la diversité biologique, avec l’objectif général d’assurer un niveau de protection adéquat concernant le transfert, la manipulation et l’utilisation d’OGM, qui pourraient avoir des effets négatifs sur la biodiversité.

Basé sur la prinicipe de précaution, le protocole vise en particulier les mouvements transfrontières d’OGM, et met en place une procédure d’information des pays pour qu’ils soient en mesure de prendre des décisions sur l’importation d’OGM sur leurs territoires.

La Commission a déjà présenté le mois dernier une proposition de règlement européen sur la manipulation des OGM qui vise à transposer le protocole de Carthagène dans la législation de l’UE.

Source : AFP

Commentaires