Brésil : Embrapa annonce le clonage d’une vache clonée

Rio de Janeiro (Brésil), 19 février 2004 – L’entreprise publique brésilienne de recherche agricole et d’élevage (Embrapa) a annoncé la naissance, le 5 février dernier, d’une génisse clonée d’une vache clonée, née il y a trois ans.

Le nouveau clone baptisée « Vitoriosa », est née à partir de cellules isolées d’un morceau de peau retirée de l’oreille de sa mère dénommée Vitoria, quand cette dernière avait près d’un an, a expliqué Embrapa dans un communiqué de presse.

Le nouveau clone est né dans le Centre expérimental de Sucupira, situé à Brasilia, a précisé Embrapa, qui a ajouté que ‘Vitoria’, premier clone bovin d’Amérique Latine, est une vache de la race « Simental ».

Embrapa a indiqué que des tests d’ADN avaient été réalisés par le laboratoire Genomax qui ont confirmé que Vitoriosa est « réellement un clone d’un clone ».

Vitoriosa est née après 293 jours de gestation. Lors de cette expérience, trente cinq embryons produits ont été introduits dans « 17 mères réceptives », a précisé Embrapa.

Rodolfo Rumpf, le responsable des scientifiques qui a réalisé cette première en Amérique latine, a déclaré que développer les clones à partir d’animaux adultes est une opération complexe et que parvenir à un clonage est un défi de première importance.

Le Japon en 2000 avait déjà réalisé un « clone d’un clone ». Un veau avait été cloné à partir d’un autre veau, qui lui-même, était le clone d’un taureau.

L’exploit avait été réalisé en janvier 2000 dans un centre de recherches de bovin dans la région de Kagoshima.

Source : AFP

Commentaires