Bruxelles va renforcer les contrôles de l’alimentation

France, 14 janvier 2002 – Les systèmes de contrôle de la sécurité sanitaire des denrées alimentaires diffèrent des pays membres de l’Union européenne à l’autre. La législation communautaire reste trop fragmentaire pour être efficace, selon David Byrne, commissaire européen chargé de la Santé et de la sécurité des consommateurs. Il faut donc la réformer en profondeur. La Commission européenne veut doter l’Union européenne d’un cadre réglementaire précisant les modalités des contrôles, ainsi que les responsabilités dévolues aux Etats membres en la matière. David Byrne souhaite également que les contrôles réalisés sur les denrées importées, destinées à l’alimentation des animaux ou à celle des humains, soient les mêmes d’un pays membre à l’autre, qu’ils gagnent en efficacité et soient coordonnés. Le commissaire européen considère que les premiers responsables de la sécurité sanitaire sont les entreprises mais vise néanmoins à renforcer le rôle des Etats dans l’application de la législation. Cette évolution passe par la mise en oeuvre de plans de surveillance nationaux, par le renforcement de la formation des personnels concernés.

Source : Les Échos

Commentaires