C’est parti pour la récolte 2015

Le temps clément a permis à plusieurs producteurs agricoles d’entamer leur récolte de soya au Québec. C’est le cas en Montérégie où plusieurs ont partagé sur les réseaux sociaux leurs débuts dans les champs. Le temps sec et chaud a hâté la récolte dans certains endroits en favorisant la maturation des plants. Les champs dans le sud de la province démontrent aussi dans de nombreux cas la perte de plus en plus importante des feuilles.

Selon le site Agrométéo, les UTM cumulés depuis le printemps sont supérieurs à ceux enregistrés dans les dernières années. La région de Montréal affiche un total de 3499 UTM en date du 22 septembre. Quatre autres régions se situent au-delà, ou tout près des 3000 UTM. La quasi totalité des régions de la province enregistre d’ailleurs des résultats supérieurs aux moyennes de 1981-2010.

Aux États-Unis, la récolte de soya et de maïs a également débuté avec un peu d’avance en comparaison avec la moyenne sur cinq ans. La récolte de maïs est complétée à 10% avec une maturité des cultures de 53%. Le soya est en avance par contre. La chute des feuilles est estimée à 56% contre une moyenne de 48% à cette période ci de l’année. La récolte de la fève serait complétée à 7%. Le ministère de l’Agriculture des États-Unis a indiqué que la présente récolte pourrait être la deuxième plus abondante de l’histoire du pays.

La récolte devrait se poursuivre à bon train puisque la vague de chaleur présente depuis septembre est prévue rester en place pour encore les deux prochaines semaines. Les derniers graphiques montrent que le temps chaud et sec domine dans la Corn Belt et que le taux d’humidité est minime.

Au Québec, le premier gel de l’automne a eu lieu dans la Réserve faunique des Laurentides, durant la nuit de dimanche à lundi. Du givre a aussi couvert le sol en Estrie et dans les Laurentides. MétéoMédia indique que les secteurs du centre et du sud du Québec pourraient connaître des gels tardif records. La situation est donc loin du gel mortel du 19 septembre 2014 qui a eu un impact important sur les résultats de la récolte.

Source: Grainwiz, Coop fédéré, MétéoMédia

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires