Champignons et toxines dans le maïs

La pourriture de l’épi causée par les champignons Aspergillus et Penicillium est plus répandue lorsque le temps chaud et sec prévaut pendant la pollinisation et les trois semaines subséquentes. Le principal problème associé avec ces champignons est la présence de toxines (aflatoxine). Les facteurs aggravants sont la susceptibilité de certains hybrides et les dommages causés par les insectes ou les oiseaux.

D’autres maladies de l’épi causées par des champignons comme Gibberella, Diploidia et Fusarium sont favorisées par un temps pluvieux et humide pendant et après la pollinisation. La présence de ces champignons peut aussi causer l’accumulation de toxines différentes, mais tout aussi dommageables pour l’alimentation animale ou humaine.

Si on détecte la présence de l’une ou l’autre de ces maladies au moment de la récolte, il sera important de faire analyser le contenu en toxines du grain. Ceci permettra une meilleure gestion des grains entreposés.

Source : Université de l’État du Michigan

 

à propos de l'auteur

Journaliste et rédactrice en chef adjointe

Marie-Claude Poulin est journaliste et rédactrice en chef adjointe au Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Marie-Claude Poulin

Commentaires