Changements à la production et à la consommation de pommes de terre en 2003

Ottawa (Ontario), 28 juin 2005 – Qu’elles soient en purée, apprêtées à la dauphinoise ou frites, les pommes de terre ont toujours constitué une partie importante du régime alimentaire des Canadiens. De fait, il s’agit de notre légume préféré.

Une nouvelle étude révèle qu’en 2003, chaque Canadien a consommé en moyenne 113 kg de légumes. Les pommes de terre ont représenté environ 30 % des légumes consommés, une proportion bien supérieure à celle des autres légumes les plus populaires : la laitue, les carottes, les oignons et les tomates.

Environ la moitié de la production de pommes de terre au Canada est destinée au marché en frais, l’autre moitié servant à produire des aliments transformés tels que les frites et pommes de terre rissolées, les croustilles et les autres produits de pommes de terre tels que la fécule de pomme de terre.

Dans l’ensemble, la consommation de pommes de terre fraîches a affiché une baisse graduelle et constante. La consommation de produits de pommes de terre surgelés, principalement les frites, était également en baisse. Par contre, les Canadiens ont consommé davantage de produits de pommes de terre transformés, tels que les croustilles pressées et les produits déshydratés.

Il est possible que la demande de pommes de terre ait diminué en raison des divers régimes alimentaires et de la perception qu’ont les consommateurs de leur valeur nutritive. Quoi qu’il en soit, les pommes de terres constituent un produit alimentaire sain.

Cette étude permet d’en apprendre davantage sur l’histoire de la pomme de terre et les variations récentes du marché. De plus, elle présente des données tirées d’une nouvelle série expérimentale sur la consommation par habitant de pommes de terre sous forme de produits frais, de produits surgelés, de croustilles et d’autres produits, selon l’équivalent en frais, le poids de détail et le poids consommé.

En outre, la production de pommes de terres est un segment clé du secteur agricole au Canada. En 2003, la récolte des producteurs de pommes de terre au Canada a atteint un niveau record de 5,3 millions de tonnes d’une valeur de 882,6 millions de dollars.

Les producteurs canadiens ont également créé un important marché d’exportation pour certains produits de pommes de terre transformés, tels que les frites.

En 2004, la valeur de ce marché d’exportation, qui se situe principalement au sud de la frontière, se chiffrait à 902 millions de dollars. De fait, pour la première fois l’an dernier, le Canada a exporté tout juste un peu plus de la moitié de sa production totale de pommes de terre, surtout à destination des États-Unis.

En outre, le secteur a subi une énorme transformation au Canada. Les agriculteurs de l’Île-du-Prince-Édouard sont toujours les principaux producteurs de pommes de terre.

Toutefois, depuis les années 1990, une proportion croissante de la production est passée à l’Ouest, dans les Prairies. Sur le plan de la superficie cultivée, les producteurs du Manitoba se sont emparés du deuxième rang, ayant devancé ceux du Nouveau-Brunswick.

Le bulletin Regards sur l’industrie agro-alimentaire et la communauté agricole de juin 2005, intitulé Les pommes de terre : production et consommation en évolution (21-004-XIF, gratuit) est maintenant accessible en ligne. À la page Nos produits et services, sous Parcourir les publications Internet, sélectionner Gratuites, puis Agriculture.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires