Concours « Chapeau les filles » : les lauréates en agriculture, pêches et alimentation

Québec (Québec), le 8 mai 2000 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, monsieur Rémy Trudel, félicite chaleureusement toutes les filles qui ont participé au concours Chapeau les filles. Il les encourage à poursuivre leurs études et leur projet de carrière dans des secteurs où les femmes sont encore sous-représentées. Leur détermination et leur leadership servent de modèles à celles qui hésitent encore à emprunter des parcours de formation qui mènent à l’exercice d’un métier ou d’une profession non traditionnels.







Le prix national du ministère a été attribué à madame Julie Gagnon, la meilleure candidate parmi les participantes au volet « Agriculture, pêches et alimentation ».


Voici les lauréates régionales inscrites dans les programmes du secteur « Agriculture, pêches et alimentation » :

Formation en boucherie


  • Marcelle Beaudoin, Gallichan
  • Cindy Tremblay, Saint-Ambroise

Formation en production laitière


  • Stéphanie Blais, Trois-Rivières
  • Lavinie Cloutier, Rouyn-Noranda
  • Stéphanie Ross, Luceville

Formation en production bovine


  • Marie-Claude Boucher, Ville-Marie

Formation en productions animales


  • Julie Gagnon, Kamouraska

Formation en gestion et exploitation d’entreprise agricole


  • Valérie Houle, Saint-Gérard-des-Laurentides
  • Maryse Lavoie, Amqui
  • Martine Richard, Lambton

Formation en production porcine


  • Hélène Marchesseault, Saint-Guillaume

Formation en aquiculture


  • Angelère Saturnin, Chomedey-Laval

Formation en technologie de l’équipement agricole


  • Karine Turgeon, Plessisville

Le prix national du ministère a été attribué à madame Julie Gagnon, la meilleure candidate parmi les participantes au volet « Agriculture, pêches et alimentation ». Madame Gagnon poursuit des études collégiales dans le programme Technologie des productions animales à l’Institut de technologie agroalimentaire de La Pocatière. Après avoir terminé ses études, elle souhaite travailler durant quelques années comme conseillère auprès des agriculteurs et agricultrices et prendre ensuite la relève de la ferme familiale.

Le secteur bioalimentaire québécois est en pleine expansion, les occasions d’affaires et les possibilités d’emploi sont de plus en plus nombreuses. Le MAPAQ souhaite que les femmes participent très activement au développement de ce secteur et qu’elles n’hésitent pas à exercer des métiers et des professions traditionnellement dévolus aux hommes.

Félicitations à toutes les lauréates et meilleurs vœux de réussite de la part du Ministère et du Bulletin des agriculteurs.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires