Concours « Fleurir le Québec » : une nouvelle formule au goût du jour

Québec (Québec), 9 avril 2002 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Maxime Arseneau, a profité de la tenue des Floralies internationales de Québec pour lancer le nouveau concours « Fleurir le Québec ». Ce Grand Événement du bioalimentaire québécois vise à promouvoir le développement de l’horticulture ornementale au Québec en reconnaissant et en honorant les individus, les organismes, les entreprises et les municipalités qui se démarquent par l’excellence de leur contribution à l’embellissement de leur environnement immédiat.

« Après plus de vingt ans d’existence, « Fleurir le Québec » a été revu et adapté aux nouvelles réalités d’aujourd’hui afin de favoriser une plus grande participation des municipalités, des groupes de bénévoles qui se vouent au développement de l’horticulture, des professionnels du milieu et du grand public », a déclaré le ministre Arseneau.

Deux grandes catégories chapeautent l’édition 2002 du concours « Fleurir le Québec ». Le « Prix reconnaissance » regroupe cinq volets : l’aménagement d’un site public, d’une entreprise commerciale, d’une propriété privée réalisé par le ou les propriétaires et par un ou des professionnels en horticulture, d’une entrée d’une municipalité ou d’un arrondissement, et, finalement, le prix des bénévoles en horticulture ornementale. Le « Prix du ministre » sera également décerné afin de récompenser l’entreprise horticole québécoise innovatrice de l’année dans deux catégories, soit les produits et les services.

Un système de cotation fleurie pour 2003

Une nouveauté viendra compléter le portrait dès l’an prochain. En effet, le ministère ajoutera un système de cotation fleurie, réservé aux municipalités, ce qui permettra à celles-ci d’être évaluées sur une base continue et d’être classées par leur nombre de fleurs, un peu comme les restaurants le sont par leur nombre de fourchettes. À titre d’exemple, une municipalité ayant été jugée dans son ensemble pourrait se présenter de nouveau l’année suivante en autant qu’elle ait intégré des ajouts significatifs par rapport à l’année antérieure. Ce classement figurera dans les guides touristiques.

Pour participer à l’édition 2002 du concours, il suffit de remplir le formulaire d’inscription, de le retourner au plus tard le 14 juin 2002 et de soumettre un dossier de candidature avant le 2 août 2002. Un jury constitué de trois personnes chevronnées en matière d’horticulture analysera les candidatures. Finalement, l’édition 2002 de « Fleurir le Québec » connaîtra son dénouement cet automne lors de la remise des prix régionaux et nationaux.

« L’horticulture ornementale est un loisir important, en plus d’être une activité économique majeure au Québec. Près de trois personnes sur quatre achètent des produits horticoles ou floricoles. Comme vous êtes nombreux à embellir votre environnement, faites-nous connaître vos réalisations en vous inscrivant au concours « Fleurir le Québec », a conclu M. Arseneau.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Floralies internationales de Québec

http://www.floralies.org/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires