Construction d’une gare à Mirabel : le maire déplore l’attitude de la CPTAQ

Mirabel (Québec), 17 mai 2006 – Le maire de Mirabel, M. Hubert Meilleur, se dit très surpris de la décision défavorable que rendait, le 2 mai dernier, la Commission de la protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) relativement à l’implantation d’une gare, à Mirabel, dans le cadre du prolongement du train de banlieue, Montréal-Saint-Jérôme.

M. Meilleur comprend difficilement cette décision puisque ce projet avaitobtenu l’assentiment de l’Agence métropolitaine de transport (AMT) de même quel’appui du Comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).Qui plus est, l’AMT avait même prévu dans le cadre de son programme triennald’immobilisations 2006-2007-2008, l’aménagement, au coût de 1 900 000 $, d’unegare avec stationnement, rue Victor, à Mirabel, ainsi que la réalisation d’uneboucle d’autobus, d’un quai en asphalte et en bois pouvant desservir laclientèle potentielle de près de 400 usagers par jour, dans la ville deMirabel.

Le maire de Mirabel dit comprendre les objectifs poursuivis par la loisur la protection du territoire et des activités agricoles, mais il a du mal àles concilier avec les objectifs de développement de la ville de Mirabel quibénéficie, doit-on le rappeler dans ce dossier, de l’appui majoritaire dumilieu (gouvernement du Québec, CMM, AMT, ministère des Transports, ministèredes Affaires municipales et des Régions, Chambre de commerce et d’industrie deMirabel et CLD de Mirabel).

Puisque s’il n’en tient qu’à la CPTAQ, il n’y aura pas de gare à Mirabel,les édiles municipaux demandent au gouvernement du Québec d’intervenir etd’autoriser l’implantation de ladite gare en modifiant la Loi de façon àpermettre à la Commission de tenir compte d’éléments plus généraux dedéveloppement des communautés au lieu de s’en tenir uniquement à la protectiondu territoire et des activités agricoles.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Commission de protection du territoire agricole (CPTAQ)
http://www.cptaq.gouv.qc.ca/

Commentaires