Crise de la salade en France

Paris (France), 2 mars 2007 – Les producteurs de salade sont confrontés à un effondrement des cours et une forte mévente de leurs produits.

Prenant la mesure de l’ampleur de cette crise pour les producteurs, Dominique BUSSEREAU, Ministre de l’agriculture et de la pêche a mis en oeuvre des soutiens conjoncturels aux exploitants les plus touchés, au travers de reports de charges sociales et d’une aide directe en trésorerie.

Pour sortir de cette situation, les présidents des familles professionnelles constituant l’interprofession des fruits et légumes frais se sont engagés au terme d’une négociation soutenue, à réduire volontairement leurs marges et en assurer une véritable transparence afin de rémunérer correctement les producteurs tout en optimisant l’accès aux produits pour le consommateur.

Dominique BUSSEREAU, Ministre de l’agriculture et de la pêche, décide donc de faire confiance à cette initiative interprofessionnelle et de ne pas appliquer de mesure obligatoire par la mise en oeuvre du coefficient multiplicateur.

Le Ministre de l’agriculture et de la pêche en appelle à la responsabilité collective de l’ensemble des opérateurs de la filière pour que ces engagements soient suivis d’effets. Il restera particulièrement attentif dans les jours qui viennent à la concrétisation des actions volontaires entreprises.

Cette crise montre clairement la nécessité de disposer d’outils de régulation des marchés au niveau communautaire. C’est pourquoi, dans le cadre de la réforme de l’organisation commune de marché des fruits et légumes, la France a fait de la mise en place d’un dispositif de prévention et de gestion des crises sa priorité dans les négociations.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture et de la pêche de la France
http://www.agriculture.gouv.fr

Commentaires